Actu revendicative


Tourisme et rencontre inter CFDT Retraités se conjuguent bien


De nombreux syndicats de retraités (UTR) organisent des sorties collectives pour visiter des lieux remarquables. Mais penser à rencontrer les adhérents du syndicat visité semble plus rare. La rencontre entre Ardennais et Marnais est donc exemplaire. Une journée magnifique et un retour vers le passé, la phrase résume bien le sentiment des excursionnistes. Récit syndical et de loisirs.

Les militants de la Marne décident d’organiser un voyage comme le font d’ailleurs beaucoup d’autres UTR. Le bureau charge une camarade de tâche. Les Ardennes, département limitrophe, est choisi comme lieu d’atterrissage. Le projet prend forme durant l’été 2005 et les membres du bureau souhaitent rencontrer les militants ardennais afin de pouvoir échanger sur les réalités syndicales de chacun.

Le 27 septembre, jour du voyage, un car aux couleurs de l’Europe fait le tour du département par Reims, Chalons et Épernay pour récupérer les adhérents et plusieurs sympathisants participants. Le voyage consiste à visiter le Musée de l’Ardoise de Fumay et le haut fourneau de Vendresse.

Arrêt à Fromelennes

Fumay, pays de l’ardoise

Lors du voyage vers Fumay, à la pointe des Ardennes près de la frontière belge, nous admirons les prémices de l’automne. Sur le site, nous entendons une véritable leçon sur la façon de travailler de nos anciens, leurs conditions de travail, les horaires à rallonge, les vacances réduites, la mise au travail des enfants à partir de 12 ans, la vie de famille... Le guide, un vrai personnage de plus 75 ans, nous captive avec l’histoire de la mine comme l’ont vécu ses ancêtres.

Après ce témoignage de grande valeur, nous descendons sous terre pour voir les différentes sortes d’ardoise, les outils, tout le matériel utilisé auparavant pour extraire, couper, charger les ardoises. Sans aucun doute c’était un travail harassant ! C’est malheureusement le coût élevé de la production qui a fait disparaître ce métier dans les Ardennes.

Vendresse, spectacle du feu et la magie de l’eau

A Vendresse, témoin unique de la fonderie des Ardennes du XIXe siècle, le haut fourneau et la halle à charbon (classés monuments historiques), ont traversé les épreuves du temps grâce à la reconversion du site en pisciculture au début du XXe siècle.

On trouve trace du fer à Vendresse dès 1564. Nicolas Gendarme, grand maître de forge, fit construire le haut fourneau et s’accapara même tous ceux des Ardennes. Les tuyaux amenant l’eau de Marly le Roi à Versailles ont été coulés à Vendresse.

Le haut fourneau est intact : il ne lui manque que le soufflet et la roue. Un montage d’images de synthèse projetées sur un plan relief met en scène l’histoire de la fonderie ardennaise du XVe au XXe siècle, dans le cadre authentique de l’ancienne halle à charbon.

On retrouve également la magie de l’eau avec des aquariums d’eau douce présentant près d’une trentaine de poissons allant de la carpe au silure. La visite se poursuit sur les six hectares autour des biefs et jardins d’eau peuplés d’une multitude d’espèces de poissons d’exception.

La partie festive réussie

Comme prévu, l’équipe CFDT des Ardennes organise le repas dans la salle des fêtes de Fromelennes. Le secrétaire de l’UTR entouré des militants retraités ardennais attend les Marnais pour leur servir un excellent repas. Quelle surprise de trouver une salle décorée aux couleurs de la CFDT, permettant ainsi de nous rappeler nos revendications et d’entamer des discussions lors du repas.

Cette sortie a fait dire à la presse locale que « la CFDT n’est pas là seulement pour des revendications, mais elle sait aussi organiser des moments de loisirs combien agréables pour ses adhérents ».

Renseignements pratiques

Le Domaine de Vendresse - Haut Fourneau. Ouvert tous les jours en juillet et août de 10h à 20h. Hors saison, tous les jours sauf le lundi de 10h à 18h. Fermé de novembre à mars.
Adulte 6 euros ; enfant 3,50 euros. Tél. 03 24 35 57 73.

Le Musée de l’Ardoise à Fumay. Ouvert tous les jours d’avril à septembre de 10h à 12h et de 14h à 18h et d’octobre à mars, de 13h30 à 17h30. Adulte 2,50 euros ; enfant 1,50 euros. Tél. 03 24 41 10 25.