Notre activité


Un congrès placé sous le signe de l’engagement


Cet article salue l'engagement des militants pour la réussite du congrès.

Sommaire du dossier
- Les retraités acteurs dans la société
- Un congrès placé sous le signe de l’engagement
- Frédéric Sève : « Le militantisme CFDT, c’est un militantisme tout au long de la vie »
- Surpris et conquis par ce premier congrès
- Écologie, une préoccupation partagée
- L’avenir de l’Europe interpelle les congressistes
- Table ronde : combattre l’âgisme

Engagement des militants de Nouvelle-Aquitaine qui ont fait le maximum pour accueillir les congressistes dans les meilleures conditions

Dès le lundi 20, toute l’équipe, encadrée par Alain Hazemann, Michel Lefèvre et Didier Gounet, était sur le pied de guerre. Christiane, militante de la CFDT Retraités de Gironde, raconte comment s’est déroulée la préparation du congrès : « Le noyau organisateur se retrouvait chaque semaine et chacun avait une tâche déterminée : accueil, sécurité, finances, organisation des excursions à la découverte de la Gironde et de Bordeaux et tout cela dans la bonne humeur. » Dans son propos introductif, Jeanne Viaud, secrétaire générale de la région, a mis en valeur le charme et les atouts de la Nouvelle-Aquitaine.

Engagement des militants dans les interventions sur le rapport d’activité

Plusieurs intervenants ont rappelé leur participation aux différentes actions de défense des intérêts des retraités victimes d’attaques renouvelées, même si les revendications sur la CSG, le pouvoir d’achat, la revalorisation des pensions et particulièrement les plus basses n’ont pas abouti comme ils l’auraient souhaité. Ils ont déploré les difficultés de travailler en intersyndicale, sachant que cela suppose de définir ensemble des revendications communes. Ils sont revenus sur le problème des déserts médicaux, la situation des Ehpad et la place des conseils de la vie sociale dans ces établissements. Ils ont rappelé les difficultés des proches aidants, l’importance de la représentation des usagers dans les services de santé et les centres communaux d’action sociale (CCAS). Ils se sont investis dans les conseils départementaux de la citoyenneté et de l’autonomie (CDCA) même si les conseils départementaux ne font pas vivre correctement ces instances.

Ils ont reconnu la qualité des formations proposées, telles que « Structurer une équipe syndicale » ou « Bientôt en retraite », tout en souhaitant plus de concertation sur le financement des sessions.

Ils ont également apprécié la communication de la CFDT Retraités, qu’il s’agisse de son site, de sa presse, de ses tracts et argumentaires, conscients que la communication vers les adhérents n’est pas acquise et que les difficultés demeurent dans les relations avec les médias locaux. Ils ont cherché à se développer, enjeu majeur pour l’ensemble de l’organisation, en tentant de mettre en place une plus grande synergie entre actifs et retraités ou par le biais de « Réponses à la carte ». Ils ont aussi souligné que l’objectif de 10 % voté lors du dernier congrès confédéral peut avoir pour conséquence un ralentissement des transferts.

Le rapport d’activé a été approuvé à 89,22 %

Engagement avec la résolution générale « Retraités acteurs dans la société »

Citoyens à part entière, engagés dans leur famille, dans le monde associatif, politique avec le Pacte du pouvoir de vivre, engagés pour l’avenir de l’Europe et dans la Fédération européenne des retraités et personnes âgées (Ferpa). Porteurs de droits pour les retraités, mais aussi de solidarité intergénérationnelle en revendiquant une amélioration du système de soins et des solutions réalistes face aux déserts médicaux, en exigeant une réelle prise en charge de la perte d’autonomie, ainsi que la diminution des inégalités territoriales. Tout cela nécessite une CFDT plus forte, qui s’attache à fidéliser ses adhérents lors du passage de salarié à retraité et à donner toute leur place aux adhérents.

La résolution générale a été adoptée à 89,15 %

Engagement concrétisé par la publication, à l’occasion de ce congrès, de Retraités et acteurs dans la société

Un recueil d’une trentaine de témoignages d’hommes et de femmes, choisis parmi de nombreux autres qui ont, à l’âge de la retraite, poursuivi leur militantisme et se sont investis dans leurs communes, dans la culture, dans l’insertion des jeunes, dans l’aide aux migrants…

Dans son discours de clôture, Dominique Fabre, réélue secrétaire générale, a réaffirmé les convictions portées par la CFDT Retraités. Réagir face au mépris du gouvernement vis-à-vis des corps intermédiaires, suivre avec attention la réforme du système des retraites et la future loi Grand âge et autonomie. Poursuivre le développement de la CFDT Retraités en ciblant les jeunes retraités. S’investir méthodiquement dans le partenariat, s’engager avec les signataires du Pacte du pouvoir de vivre et agir en intersyndicale mais pas à n’importe quel prix.

Annie Kuhnmunch

Quatre amendements mis en débat

1. Diversifier les structures d’hébergement entre le domicile et l’Ehpad et repenser l’articulation entre les différents hébergements. Approuvé à 98,60 %.
2. Réalisation d’un bilan de Partage de Toit avant toute généralisation. Rejeté à 51 %.
3. Révision des périmètres de certaines UTR en les faisant correspondre aux bassins d’emploi. Rejeté à 86,40 %.
4. Refus d’un éventuel changement de dénomination de l’UTR. Rejeté à 85,37.