Déclarations de 2004 à mi 2007


Un coup de pouce pour les retraités


Lors de la prochaine conférence nationale sur les revenus, la CFDT Retraités demande que soit décidé un coup de pouce aussi pour les retraités. Si les salariés au Smic ont bénéficier de 0,3% de plus que la hausse légale, ce plus doit aussi bénéficier aux retraités.

À l’heure où se prépare une conférence nationale sur les revenus, la CFDT Retraités demande que cette conférence, ayant pour objet d’évoquer la situation des salariés, se préoccupe également de la situation des retraités, anciens salariés du secteur privé et des fonctions publiques.

La CFDT Retraités souligne les difficultés des retraités les moins favorisés, fortement pénalisés par les augmentations du coût de l’énergie, du logement, de l’accès aux soins et services dont ils ont besoin pour faire face à la perte d’autonomie. Elle rappelle la détermination des retraités, très mobilisés dans un passé récent, pour défendre leur pouvoir d’achat.

La CFDT Retraités rappelle les engagements gouvernementaux inscrits dans la loi de 2003 portant réforme des retraites qui a fixé comme objectif un niveau minimal (pension de base plus complémentaire) égal à 85% du Smic net. Cette loi autorise aussi un examen régulier de la situation.

La hausse supplémentaire de 0,3% du Smic - au-delà des obligations légales - accordée en juillet dernier doit engendrer un coup de pouce d’égale valeur pour les retraités et particulièrement ceux touchant le minimum contributif.

En effet, après les hausses déjà intervenues ces dernières années, cette augmentation - tout à fait justifiée - risque néanmoins de nous éloigner de cet objectif de 85% du Smic net.

C’est pourquoi la CFDT Retraités et l’ensemble de ses adhérents ne manqueront pas d’être attentifs à la position gouvernementale lors de la négociation à venir : ils demandent une meilleure répartition des fruits de la croissance et des mesures de réduction des inégalités.

Communiqué de presse n°14 du 4 octobre 2006

Pour tout contact : Claude LACOUR (01 56 41 55 20) chargé des relations avec la presse