Notre activité


Un équilibre intergénérationnel à trouver


Être grand-parent est un plaisir, mais souvent un engagement qui prend du temps.

Sommaire du dossier

- Les grands-parents, un rouage essentiel à la solidarité familiale
- Pris entre les enfants, les petits-enfants et les vieux parents
- Paroles de petits-enfants...
- Petits conseils aux grands-parents
- Un équilibre intergénérationnel à trouver
- Martine Segalen : « Le désir de la descendance »

L’activité des retraités est impactée. Salarié comme retraité, on doit prend soin du calendrier des vacances scolaires pour organiser ses vacances, son engagement associatif et syndical, y compris ses loisirs.

La conciliation des temps pour vivre positivement l’intergénérationnel avec ses autres engagements et repos est un exercice courant chez de nombreux retraités. La CFDT Retraités et ses adhérents sont témoins de cette réalité. Lorsque l’engagement familial avec ses enfants, ses petits-enfants et ses vieux parents est omniprésent, il n’est pas rare que cela soit au détriment de l’engagement syndical ou associatif.

Il s’agit de trouver le bon équilibre entre son investissement familial, ses autres engagements, son repos, et sa santé. L’enquête de la CFDT Retraités de 2017 sur les aidants familiaux a bien fait apparaître cette préoccupation. « Ne pas perdre sa vie à la gagner », slogan de la CFDT bien perçu à l’époque, peut aussi s’appliquer aux retraités. Il pourrait être : « Prendre soin de sa santé pour mieux vivre l’intergénérationnel. »

Côté petits-enfants, être gardé par ses grands-parents, c’est plus confortable et plus cool que d’aller au centre aéré. Si les moyens financiers des parents le permettent, est-ce toujours la bonne solution ? Sachant que « la solidarité publique familiale joue en France un rôle important dans l’investissement des grands-parents.

L’existence d’équipements pour la petite enfance et l’enfance (crèche, école maternelle, équipement de sport et de loisirs…) allègent les tâches des adultes. Mais cette solidarité publique ne supprime pas l’entraide privée entre jeunes et vieux », indique la chercheuse Claudine Attias-Donfut, ancienne directrice de recherche à la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav).

La grand-parentalité n’est pas toujours harmonieuse, des conflits familiaux existent. C’est le cas au sein du couple de grands-parents quant au type d’investissement familial, mais aussi avec les enfants, voire les petits-enfants, sur la conception de l’éducation et par exemple le choix des loisirs, de l’alimentation.

« Suite à un divorce ou une séparation géographique peuvent s’installer une profonde déception et un grand désarroi, tout en gardant l’espoir de se retrouver à nouveau », souligne Anne Scrive, médiatrice familiale.

Les liens familiaux intergénérationnels sont une construction permanente en raison de l’évolution rapide de la famille, sa fragilité et la précarité sociale.

La médiation familiale intergénérationnelle

Conflits avec les parents, divorce, décès d’un parent, droit de visite des grands-parents, intérêt et droit de l’enfant…, la médiation familiale encadrée par la loi se développe avec des médiateurs formés.
Pour en savoir plus :
www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34355
www.fenamef.asso.fr/

Privilégier les moments de partage entre les générations.