Notre activité


Un homme engagé dans l’Organisation internationale du travail


Francis Blanchard fut directeur général de l’Organisation internationale du travail (OIT) de 1974 à 1989.

Malgré les difficultés de son action à la tête de l’OIT, son attachement à l’organisation est profond. Les principes d’universalisme et le tripartisme de l’OIT l’ont amené à gérer des situations complexes.

Le conflit au Moyen-Orient conduisit les États-Unis à se retirer de l’OIT en 1977 puis à la réintégrer en 1980. D’autres difficultés sont liées à l’application, dans les pays et entreprises, des conventions de l’OIT, sur la liberté syndicale, la négociation collective…

Ce livre est l’occasion de rencontrer des personnalités peu communes, syndicalistes, Meany, Bergeron, Walesa, chefs d’État, Kadhafi, Gandhi, Soares. Autant de portraits courts bien ajustés.

Quant à la réflexion finale sur la mondialisation, « ce qui est en cause dans la mondialisation ce n’est pas l’accroissement des richesses mais leur répartition et leur partage ». On ne saurait mieux dire !

Jean-Pierre Moussy

L’Organisation internationale du travail, de la guerre froide à un nouvel ordre mondial, Francis Blanchard, éditions du Seuil, 2004, 311 pages, 23,30 €.