Notre activité


Un pape social et écolo ?


Que l’on soit croyant ou athée, allergique à l’Église catholique ou membre de celle-ci, il faut reconnaître que les prises de position du pape François font avancer le débat, tant sur le plan social que sur le plan écologique.

Ce fils d’immigré argentin qualifie de « honte » les naufrages des refugiés. Au Parlement européen de Strasbourg, le 25 novembre 2014, il a déclaré : « On ne peut tolérer que la mer Méditerranée devienne un grand cimetière ! », ajoutant : « En plus de l’ouverture des portes du cœur de tous les hommes et les femmes d’Europe, il est nécessaire d’agir sur les causes et non seulement sur les effets. » Depuis, il appelle chaque paroisse à accueillir des réfugiés, chrétiens ou pas.

L’écologie n’est pas absente de ses préoccupations. Il y consacre d’ailleurs une encyclique (1) et un discours à l’ONU, véritables plaidoyers pour « la sauvegarde de la maison commune » des hommes. Un message qui s’adresse à tous les citoyens : « L’environnement est un bien collectif, patrimoine de toute l’humanité, sous la responsabilité de tous. » Il se prononce pour une « écologie intégrale » qui englobe l’environnement, l’économique, le social et la culture, la justice entre générations. Il dénonce tour à tour la pollution, le changement climatique, la culture du déchet et la perte de la biodiversité. Il critique tout autant le drame de l’« immédiateté », la crise financière et l’inégalité planétaire, en regrettant la faible réaction politique internationale et la soumission à la technologie et aux finances.

Ce pape jésuite se prononce également pour le développement durable, le respect de la nature, des animaux, l’accès à l’eau potable pour les pauvres et au travail pour tous. En appuyant le mouvement écologique mondial, le pape propose des lignes d’action pour développer une citoyenneté écologique.

Assurément, ses interpellations, rejointes par d’autres religions, servent l’action de tous les citoyens soucieux de ces causes.

Jacques Rastoul

(1) Encyclique sur l’écologie du pape François, éditions Bayard, Cerf, Mame, 4,50 €
Illustration reprise couv Encyclique pdf

Garantir l’accueil des migrants

Voici un extrait du discours du pape au Parlement européen :
« L’absence d’un soutien réciproque au sein de l’Union Européenne risque d’encourager des solutions particularistes aux problèmes, qui ne tiennent pas compte de la dignité humaine des immigrés, favorisant le travail d’esclave et des tensions sociales continuelles. L’Europe sera en mesure de faire face aux problématiques liées à l’immigration si elle sait proposer avec clarté sa propre identité culturelle et mettre en acte des législations adéquates qui sachent en même temps protéger les droits des citoyens européens et garantir l’accueil des migrants ; si elle sait adopter des politiques justes, courageuses et concrètes qui aident leurs pays d’origine dans le développement sociopolitique et dans la résolution des conflits internes – cause principale de ce phénomène – […]. »