Actu revendicative


Un secteur créateur d’emplois


Près de 805 000 personnes (équivalent temps plein) travaillent dans le secteur de l'aide à la personne, se répartissant aussi bien dans l'aide aux familles, aux malades et handicapés, aux personnes âgées, aux personnes dépendantes.

La progression des effectifs est fulgurante avec un taux annuel de 8 %. Mais le secteur connait lui aussi ses handicaps. Il emploie 91 % de femmes dont 30 à 40 % subissent un temps partiel non choisi. 67 % des salariés sont sans diplôme. Et avec une moyenne d’âge du secteur de 46 ans, les départs en retraite seront nombreux dans les années à venir.

Un effort a été mis en termes de formation : CFA, lycées professionnels et agricoles offrent une palette variée de diplômes et mettent un point d’honneur à offrir des prestations de qualité, bien qu’il faille constater que l’alternance est compliquée à mettre en œuvre.

La faute en incombe au manque de maîtres d’apprentissage, aux horaires, ou à l’éloignement entre lieu de stage et endroit de résidence du jeune. Ainsi, un professeur déplorait qu’en cette rentrée 2013, sur 15 jeunes de sa classe de CFA destinée à l’assistance aux personnes âgées, 14 avait trouvé un stage en… ventes.

Toutefois, une solution pourrait venir pallier à ces manques d’effectifs avec la mise en œuvre des emplois d’avenir, ceux-ci garantissant des formations jusqu’à BAC+3 et s’adressant à des jeunes particulièrement motivés.

Il est indispensable d’améliorer l’attractivité des métiers. (Photo Françoise Stijepovic)