Notre activité


Une autre façon de militer 5/6


Face à la réalité brutale du confinement et de la solitude individuelle, les militants CFDT ont dû construire, dans l’urgence, une autre façon de militer pour répondre à un seul objectif : « Pas un adhérent CFDT ne doit se retrouver isolé. »

Sommaire du dossier
- Coronavirus, les leçons de la crise 1/6
- Les personnes fragiles et vulnérables au centre de la crise 2/6
- Épuisés, mais fiers de leur travail 3/6
- Seuls, éloignés, ou en couple, les aidants familiaux ont fait face 4/6
- Une autre façon de militer 5/6
- Les personnels mobilisés de façon remarquable 6/6

Nous avons dû faire preuve d’imagination pour répondre à l’urgence et réussir ce challenge. Rapidement, nous nous sommes mis à la tâche : vérifier les adresses, les numéros de téléphone, les e-mails de tous nos adhérents. Trouver les moyens de les contacter, de comprendre aussi les conditions de vie de chacun et cibler les carences d’organisation de leur quotidien pour pouvoir rapidement construire des réseaux de solidarité autour des services de proximité, de portage des repas, de médicaments.

Nous avons diffusé des répertoires d’adresses d’associations d’aide et de soutien, de services publics, de liens avec des services locaux, nous avons pris appui sur nos réseaux existants comme les CCAS (centres communaux d’action sociale) pour être plus efficaces ou les CVS (conseils de la vie sociale). Nous avons travaillé avec des partenaires, en interassociations, en intergénérationnel… Savoir être inventifs dans la communication pour combattre la solitude et ne pas laisser nos adhérents démunis face à ces nouvelles conditions de vie. Pour la première fois, nous avons en priorité établi une relation individuelle, personnelle, sur le quotidien de chaque adhérent. Aujourd’hui, notre mobilisation a repris sur des objectifs plus institutionnels avec plusieurs dossiers concernant le grand âge.

Nos adhérents, en dépit du manque de contacts physiques, ont apprécié la convivialité des échanges lors du confinement. Beaucoup sont demandeurs de la poursuite de cette communication. Comment consolider ces nouveaux réseaux à distance mis en place par les nouveaux modes de communication : lettre par Internet, Whats’App, téléphone ? Comment ne pas perdre ses acquis et aussi cette communication interactive avec chacun pour construire collectivement nos revendications syndicales ? Comment continuer à faire vivre cette intelligence collective qui nous a permis, lors de la crise du Covid-19, de faire face à la solitude et de construire conseils et soutiens ? Continuons à consolider nos projets avec les associations du pouvoir de vivre.

Pour en savoir plus

- Rapport des Petits Frères des Pauvres
- Communiqué AG2R La Mondiale
- Enquête IPSOS de la fondation Apprentis d’Auteuil
- Pacte du pouvoir de vivre

Un guide utile à commander auprès de votre Union territoriale des retraités CFDT