Actu revendicative


Verbatim Laurent Berger


La solidarité intergénérationnelle est essentielle, ce n'est pas qu'une question de générosité, mais aussi d'efficacité.

Sur l’accord emploi, l’émergence de la flexibilité est un faux débat. Elle imposée depuis des années par l’externalisation, par la sous traitance et la précarité.
Sur la question des retraites : on veut un système plus lisible, moins inégalitaire, selon la durée de cotisation et qui prenne en compte la pénibilité. Les négociateurs précédents se sont mis d’accord sur les critères de la pénibilité. Le désaccord est survenu sur le financement de sa réparation.

Il faut aborder d’autres prises en charge de la perte d’autonomie.
La médecine libérale profite de notre prévoyance maladie. Plus elle est protectrice et plus les dépassements d’honoraires s’allongent…

Je ne crois pas qu’il y ait plus d’individualisme aujourd’hui qu’hier.
On ne peut pas se plaindre que tout le monde ne soit pas touché par la crise.

Avant, les enfants subvenaient aux besoins des anciens. Aujourd’hui c’est l’inverse.