Notre activité


Vivre dans une société numérique


Nous sommes en train d’apprendre à vivre dans un monde numérique. L’apprentissage n’est pas toujours facile.

Nous sommes dans une zone trouble d’incertitudes et beaucoup de questions juridiques, sociétales, éthiques se posent. Pour beaucoup d’entre nous, la place de l’humain doit rester prépondérante face à la machine, mais l’intelligence artificielle prend de plus en plus de place.

Comment ne pas se laisser dominer par les machines ? Comment faire confiance aux outils numériques ? Comment s’adapter à ces outils en transformation continuelle ?

Comme toute technologie, le numérique est porteur du pire et du meilleur. Nous devons apprendre à nous approprier et à maîtriser ces nouveaux usages de plus en plus indispensables pour vivre dans notre société. Mais 30 % de la population souffre « d’illectronisme ». Cette exclusion touche majoritairement des populations non-diplômées, avec des faibles revenus, et des personnes isolées.

Dossier réalisé par Danielle Rived et Annie Kuhnmunch

Sommaire du dossier
- Vivre dans une société numérique
- La révolution numérique
- Apprivoisons la tablette !
- État des lieux de la fracture numérique
- La gérontechnologie au service des personnes âgées

Une très large majorité de Français (89 % des personnes interrogées et 67 % des 70 ans et plus) possède au moins un équipement donnant accès à Internet.
- Téléphone mobile : 91 % de la population et 82 % des 70 ans et plus.
- Ordinateur portable : 64 % de la population et 40 % des 70 ans et plus.
- Smartphone : 64 % de la population et 25 % des 70 ans et plus.
- Ordinateur fixe : 47 % de la population et 33 % des 70 ans et plus.
- Tablette tactile : 45 % de la population et 24 % des 70 ans et plus.

Usage Internet dès 70 ans et plus

Ils sont 37 % à posséder une connexion Internet à leur domicile (63 % de la population). Ils sont 43 % à naviguer facilement sur Internet. Ils sont 56 % au cours du dernier mois à avoir effectué au moins une de ces actions : recherche d’une information, envoi d’un e-mail, consultation de comptes bancaires, lecture de l’actualité, fait un achat, être allés sur les réseaux sociaux, avoir effectué une démarche administrative. 33 % ont été en contact plusieurs fois par semaine par Internet avec la famille ou des amis proches. 19 % ont été en contact pour des relations professionnelles ou associatives…

Difficultés dès 70 ans et plus

Près d’un tiers ont renoncé à faire quelque chose parce qu’il fallait utiliser Internet et pour ceux qui utilisent Internet au moins une fois par semaine, pour 20 % d’entre eux la navigation sur Internet représente une difficulté et 39 % jugent leur équipement difficile à utiliser. 54 % souhaitent être accompagnés et 55 % se sont déjà fait aider par un membre de la famille, un ami, une association, un collègue...
Source : Enquête du CSA sur l’illectronisme en France pour le syndicat de la Presse Sociale en mars 2018.

Les montres connectées

Elles offrent différents usages comme enregistrer une fréquence cardiaque, compter le nombre de pas, de calories brûlées, disposer d’un GPS, recevoir des appels et même avoir un dispositif d’alerte simple à utiliser, relié à un proche ou à un centre de secours, ce qui permet d’assurer une sécurité en tout lieu.

Les données personnelles, biométriques, génétiques, de santé…

Informations qui permettent d’identifier une personne physique (nom, photographie, numéro de téléphone…) avant tout traitement de données nouvelles, quel que soit le motif, l’individu doit donner son accord. C’est le cas pour tout patient dans les bases de données partagées comme le dossier médical. Le RGPD européen (règlement général sur la protection des données) s’applique de façon obligatoire à tout résident européen depuis mai 2018. En France, la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) est garante de la protection des données. Cela renforce le droit des personnes dont les données font l’objet d’un traitement, et assure une confidentialité mieux encadrée.

Formation CFDT Retraités : utiliser les outils de communication numériques

Formation d’une journée pour « Utiliser les outils de communication numérique » : messagerie, site web, réseaux sociaux.