Notre activité


ALJT, une association d’Ile-de-France pour l’habitat des jeunes


Avec un parc de 6 000 logements, l’Association pour le logement des jeunes travailleurs, (ALJT) a accueilli près de 10 000 jeunes en 2015. Elle propose à tous les jeunes qu’elle loge des services d’accompagnement pour favoriser leur autonomie.

Créée il y a 60 ans, en 1956, à l’initiative de la Caisse des dépôts et consignations et de militants de la JOC, l’ALJT gère aujourd’hui 55 résidences en Île-de-France (propriétés d’organisme HLM). Elle propose des studios meublés et équipés à partir de 410 euros par mois toutes charges comprises avant déduction APL. Toutes nos résidences sont conventionnées par la CAF. Les studios individuels comprennent kitchenette, salle d’eau/sanitaires. Les résidents partagent entre eux différents espaces : salles de détentes ou de fitness, cyberespaces, laverie, bibliothèques et jardins.

Les résidents sont âgés de 18 à 32 ans, en mobilité professionnelle ou dans des parcours d’insertion. Ce sont des jeunes en 1er emploi (CDI, CDD ou intérimaire), des jeunes en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation), des stagiaires en formation professionnelle ou des étudiants souvent salariés par ailleurs.

Ils sont originaires d’Île-de-France, de province ou de l’étranger et ont pour la plupart des revenus très modestes. Plus de 60 % des résidents gagnent moins que le SMIC et près de la moitié a un revenu inférieur au seuil de pauvreté européen. L’ALJT accueille 1 700 jeunes en alternance. Dans le cadre du Programme d’investissement d’avenir (PIA), 150 logements seront exclusivement dédiés à ces publics dans les résidences de Cergy (95) et de Vitry-sur-Seine (94).

Logement en ligne

L’ALJT propose des solutions à de jeunes travailleurs ayant des besoins spécifiques : personnes à mobilité réduite, jeunes issus de l’Aide Sociale à l’Enfance, familles monoparentales ou encore des jeunes majeurs isolés étrangers. Ouverte en juillet 2015, la résidence de Paris XIXe, boulevard Macdonald compte 8 logements dédiés aux jeunes actives avec enfants. Deux autres projets de ce type sont en cours pour 5 logements à Pontoise (95) et 8 à Bondy (93). L’ALJT travaille étroitement avec ces villes sur les solutions de garde d’enfants et le relogement des jeunes. Depuis septembre 2015, 4 résidences du Val-d’Oise accueillent 15 Mineurs isolés étrangers (MIE) en partenariat avec La Croix Rouge.

Deux Maisons des Générations à Paris IVe et à L’Île-Saint-Denis (93) permettent également d’accueillir 126 jeunes et 56 personnes âgées au sein d’une même résidence. Celles-ci sont gérées en partenariat avec Coallia et le CCAS de L’Île-Saint-Denis. Cet habitat innovant permet à de jeunes actifs et des seniors de vivre de manière autonome tout en partageant des services et des activités communes.

Des équipes dédiées au sein des résidences proposent de l’aide aux démarches, des actions collectives et un accompagnement personnalisé sur plusieurs thématiques tels le logement, pour favoriser le parcours résidentiel avec le Pass’Logement, l’emploi, pour accompagner les parcours professionnels, la santé, pour faciliter l’accès aux droits et aux soins, la culture et la citoyenneté, pour créer du lien social

Un site web a été lancé en octobre 2014 : www.passlogement.com. Il propose à la fois des informations et des astuces aux résidents et leur permet également d’accéder à une bourse au logement en ligne. Cette démarche a permis en 2015 à plus de 500 jeunes d’être relogés dans le parc social.

Jean-Jacques Tartinville
Directeur général de l’ALJT