Nos actualités


Les principales revendications de la CFDT Retraités


Les débats sur l’élection présidentielle montrent que les retraités sont l’objet de toutes les attentions. Et les programmes proposés par les candidats soignent cette catégorie d’électeurs pour recueillir leurs suffrages. Sans démagogie, ni surenchère, et fidèle à sa conception de la solidarité intergénérationnelle, la CFDT Retraités reste attachée à ses revendications.

Les retraités sont des citoyens à part entière et pour beaucoup, ils font preuve de solidarité et d’engagement dans la société sous des formes diverses.

Participation à la vie des associations, engagement dans la vie publique et la gestion des collectivités, assistance aux populations les plus vulnérables, ou plus modestement, soutien familial, les retraités n’en sont pas moins actifs dans leur contribution au mieux vivre ensemble. Cet investissement mérite que les retraités soient reconnus comme un atout, une chance, qui aille au-delà de la considération électorale.

Les retraités aspirent à vivre dignement du fruit de leur travail par un juste retour de leurs cotisations pour garantir le niveau de leur retraite.

La CFDT Retraités considère que ce niveau de vie doit être garanti à parité avec celui des salariés et donc que les pensions doivent être indexées non pas sur les prix mais sur les salaires. Une attention particulière doit être portée sur les pensions les plus basses pour éviter qu’une part des retraités ne bascule dans la pauvreté ou la précarité. Les inégalités de revenus entre les femmes et les hommes perdurent à l’occasion du passage à la retraite. Il est nécessaire de les réduire.

Le logement est une des préoccupations de la CFDT Retraités pour le coût qu’il représente dans le budget des ménages, tant pour son loyer que pour le montant de la facture énergétique.

Il est un élément structurant de la vie des retraités dans la société, pour leur permettre une vie sociale, un accès aux services de proximité et une anticipation de la réduction progressive et prévisible de leur autonomie.
Usagers de biens et services médicaux, les retraités aspirent à voir garanti un accès aux soins pour tous. Les écueils au tiers payant généralisé et à l’accès à une complémentaire pour tous doivent être levés. La désertification médicale et les dépassements d’honoraires sont insupportables.

Enfin, la retraite est aussi la période de la vie où l’accompagnement des personnes âgées devient souvent indispensable.

En dépit des améliorations législatives et de la prise de conscience de l’adaptation de la société au vieillissement, il reste encore beaucoup à faire pour répondre aux besoins de services et d’équipements pour celles et ceux qui aspirent à vivre à domicile – c’est la majorité – ou sont contraints ou consentants à la solution de la maison de retraite.
Toutes et tous aspirent à la dignité.

Le 20 septembre dans toute la France lancement de l’action pour l’indexation des pensions sur les salaires.