Répondre au message


17 Liquidation « forcée » de la retraite à un âge déterminé

29 avril, 15:21, par MILG

Bonjour,
Je suis née en août 1956.
Je viens d’apprendre que mon employeur (cabinet d’avocat) ne pourra pas me garder après le confinement. Il m’a demandé de faire valoir mes droits à la retraite, ce que je voulais faire d’ici avril 2021 de toutes manières.
Etant donné les délais de traitement, je lui ai dit que je pouvais partir au 1er octobre (délais de traitement minimum du dossier) et que s’il ne pouvait pas me payer, je serais prête à accepter un emploi à 1/2 temps jusque là.
Je ne sais pas si c’est une bonne idée.
Bien entendu, il aimerait que je démissionne pour départ à la retraite mais c’est hors de question.
J’imagine, ayant tous mes trimestres, que même avec un licenciement économique, je n’ai pas droit au chômage, ni à aucune indemnité (2 ans 1/2 de présence).
Merci d’avance de me confirmer quelle est la meilleure solution, sachant que je n’entreprendrai aucune démarche avant d’avoir reçu un courrier de mon employeur.
Bien à vous.
MG

Poser une question

modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici