Répondre au message


19 Modalités d’attribution des trimestres cotisés, assimilés, par majoration…

27 octobre 2019, 02:53, par Gérard Paris

Bonjour,
Immédiatement après un licenciement survenu à l’âge de 63 ans, ayant cotisé à l’assurance chômage en continu depuis 25 ans, à des salaires élévés, je vais m’inscrire à Pôle-Emploi.
Je suis encore très loin du taux plein CNAV(CARSAT) , donc je dois en principe bénéficier de l’ARE, sur une durée max de 36 mois, tant que je n’aurai pas mes 166 trimestres nécessaires à mon taux plein.

Mais le versement de l’ARE peut être retardé d’une durée importante en fonction du règlement par mon ex-employeur de mes résidus de congés payés, ou encore au titre de mon indemnité de licenciement (pour la part supra-légale). Cette carence peut aller dans certain cas jusqu’à 150 jours (6 mois).

D’où ma question :
puisque l’on ne touche pas l’ARE durant cette période , Il n’y a donc pas de cotisations retraite sur cette période.?
Comment ce délai de carence est-il considéré par la CNAV(CARSAT) ?

Est-il possible de perdre des trimestres de ce fait ,
alors que celui qui serait licencié sans règlement de congés payés, ni indemnités de licenciement, ne subirait pas de délai de carence (hormis 7 jours), et serait donc certain de ne perdre aucun trimestre cotisé au moment de son licenciement ?

Merci.

Poser une question

modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici