Répondre au message


40 La retraite si invalidité ou inaptitude au travail

40 Avant la retraite si invalidité ou inaptitude au travail

23 mars 2018, 19:32, par CHOL

Bonjour,
Je ne trouve pas de réponse à ma situation, fonctionnaire hospitalier, j’ai été en CMo puis CLD (en tout 3 années) j’ai ensuite pour ne pas reprendre et voir si je pouvais rebondir (dépression grave) demander une dispo pour création d’entreprise (job à la maison) pendant 2 ans. Dons à l’issue de cet arrêt en CLD, j’ai directement demander une disponibilité pour création d’entreprise mon employeur l’a accordé directement sans rien me demander (ni visite médicale)Puis début janvier de cette année reprise de l’état dépressif suite à des événements personnels. j’ai revu mon médecin, qui à priori n’est pas trop étonné de me revoir dans cet état. le médecin expert (psychiatre qui m’avait vu à l’époque, voulait me mettre je crois en inaptitude ou incapacité je ne sais plus le terme employé à ce moment là ..mais ça m’avait fait un peu peur, cela renvoyait à handicap...Vous comprenez ce que je veux dire et surtout ce que l’on peut ressentir à ce moment là surtout quand tout va mal...On a la sensation qu’on nous enfonce la tête dans le baquet...( je n’ai pas accepté ma maladie pensant que j’irais mieux dans quelques temps...)
Sauf que la réalité refait toujours surface...Je dois me repositionner sur mon emploi car mes 2 années de disponibilité pour création d’entreprise se terminent et je suis à nouveau dans l’incapacité physique de reprendre...Je n’ai pas épuisé tous mes droits à congés maladie, mais je comprends aussi que cela n’amuse pas l’employeur de récupérer quelqu’un qui va pas bien...Dois-je à nouveau demander ma reprise et le dire au médecin du travail ? (avec lettre de mon médecin traitant qui atteste de ma dépression) si je suis à nouveau en arrêt maladie le jour de ma demande de réintégration que ce passe t-il pour moi, car il y a de forte chance pour que je sois à nouveau en arrêt (pas possible de travailler du tout actuellement). Cela m’inquiète fortement sachant que mon employeur attend mon positionnement ? Je pense que mon employeur ne souhaite pas que je réintègre et qu’il fera tout pour m’éjecter. Quelle situation dois-je envisager pour ne pas perdre mes années de fonctionnaire et mes droits car c’est indépendant de ma volonté : je suis malade (état dépressif chronique).J’aimerais ne pas perdre mes droits statutaires sinon c’est la précarité assurée ...actuellement je perçois du RSA auto-entrepreneur ...c’est dire Merci pour votre dévouement en tant que retraité et les conseils précieux pour nous ! A bientôt J’ai 52 ans actuellement, j’ai travaillé 14-15 ans dans la fonction publique.

Poser une question

modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de noter le numéro de cette fiche pour la retrouver avec la réponse...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici