UNION CONFÉDÉRALE CFDT DES RETRAITÉS

Répondre au message


17 Les voies de recours

11 février, 17:25, par Jean-Louis PORTEBOIS

Ma mère atteinte d’un Alzheimer avancé est hébergée en EHPAD, en chambre commune avec mon père lui même très handicapé (classé GIR 2). A ma grande surprise, l’infirmière de l’EHPAD a classé ma mère en GIR 4, alors même qu’elle ne sait pas où elle se trouve ni à quelle époque elle vit, oublie dans la minute ce qui lui a été dit etc..Elle serait bien entendu totalement incapable de vivre seule et aurait besoin d’une présence à plein temps si mon père n’était pas présent. Ce classement en GIR 4 est-il normal ? Quelle possibilité ai-je de le contester ? Merci de votre réponse Cordialement

Poser une question

modération a priori

La réponse à votre question sera apportée par un militant retraité bénévole... Merci de lire la fiche avant de poser une question...

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici