Actu revendicative


Paris enquête sur les dépassements d’honoraires médicaux


L'enquête CFDT Retraités sur les dépassements d'honoraires à Paris montre que 37,5% des adhérents ayant répondu ont trouvé un spécialiste conventionné secteur 1 et que 81,5% des personnes ayant eu une intervention chirurgicale ont eu des dépassements d'honoraires. Cette situation est anormale tant à Paris que dans d'autres villes.

À l’Union territoriale CFDT des retraités de Paris, des adhérents nous signalent des demandes de suppléments d’honoraires par des médecins y compris pour des interventions chirurgicales aussi banales que la cataracte, y compris dans les hôpitaux publics. Le conseil s’interroge : ce phénomène est-il isolé ou non ? Certes nous savons que le nombre de médecins en secteur 2 est bien plus élevé que la moyenne nationale. Pour avoir la réponse, un questionnaire est élaboré. Son dépouillement a fait apparaître des tendances nettes.

Parmi les réponses, 72,7% seulement ont un médecin généraliste secteur 1 qui respecte le tarif Sécu de 20 euros, dont 17% après avoir cherché. Chiffre élevé, 28,2% payent entre 24 et 56 euros, dont 7% ayant un généraliste homéopathe, et 12% n’ayant pas trouvé de médecin conventionné secteur 1.

Pour le médecin spécialiste, 7% n’ont pas répondu faute d’en avoir eu besoin, probablement. Seulement 37,5% consultent un spécialiste qui respecte les tarifs Sécu (23 ou 25 euros), dont 26,3% après recherche. À la question « avez-vous trouvé un spécialiste exerçant en secteur 1 », 54,3% n’en ont pas trouvé, soit après recherche, soit par urgence, soit par choix d’un médecin déjà connu.

Une partie importante du questionnaire concernait les interventions chirurgicales. Parmi les réponses, 56,1% n’ont pas eu d’intervention. Seulement 18,5% ont eu une intervention sans dépassement d’honoraires en hôpital ou clinique conventionnée. Pour les interventions à l’hôpital, 3,5% ont payé un supplément entre 300 et 1 500 euros (sans doute en secteur privé). En clinique privée, 21% ont versé de 150 à 750 euros. En clinique non conventionnée, 8,8% ont payé de 300 à 3 000 euros. Une personne a renoncé aux soins.

En résumé :
- 73% ont trouvé un médecin généraliste conventionné secteur 1 ;
- 37,5% ont trouvé un spécialiste conventionné secteur 1 ;
- 81,5% des personnes ayant eu une intervention chirurgicale ont eu des dépassements d’honoraires.
Cette situation est anormale et a fait à la fois l’objet d’interventions de la CFDT Retraités de Paris et d’informations à tous les adhérents.

Nous conseillons à nos adhérents de consulter si possible des médecins en secteur 1. De demander les tarifs avant tout rendez-vous par téléphone. D’être vigilants et de commencer à nous défendre nous mêmes.

La CFDT Retraités Paris continue à lister les cas de dépassements d’honoraires, les anomalies d’accueil à l’hôpital, aux urgences, de façon à pouvoir élaborer un livre noir et à mobiliser les retraités mais aussi tout assuré social, et à avoir des éléments précis.

Voir aussi notre déclaration sur « Le scandale des majorations illégales d’honoraires médicaux » d’octobre 2006.

Le forum de cet article est clôturé.