Notre activité


À Courbevoie, le personnel d’un Ehpad lutte et… gagne !


La CFDT Santé sociaux et la CFDT Retraités des Hauts-de-Seine ont soutenu la vingtaine de salariés en grève de l’Ehpad l’Union Belge (qui compte environ 60 salariés).

Ce mouvement est la conséquence d’un manque de reconnaissance et de dialogue social dans l’entreprise. Les efforts des salariés pour pallier le manque de personnel n’ont jamais été reconnus par la direction du groupe ces dernières années.

Pour les salariés de l’Ehpad, une prise en charge de qualité des résidents ne peut se faire que si la direction est à l’écoute de son personnel et de ses revendications en matière de condition de travail.

Après trois jours de grève, les négociations ont enfin commencé et ont abouti à un protocole de fin de grève prévoyant le paiement des jours de grève, une prime de 650 euros brut, une augmentation des œuvres sociales à 0,6 %, un jour supplémentaire payé pour s’occuper d’un enfant malade ou d’un parent malade. La direction s’est engagée à revoir l’organisation du travail avec les élus et de pourvoir si besoin aux postes manquants.

Les élus CFDT remercient l’ensemble des militants CFDT qui les ont rejoints à l’occasion de ce mouvement et qui ont renforcé leur conviction que l’action collective à la CFDT n’est pas un vain mot.

Daniel Druesne