Nos droits


Aide à domicile en 2018 et le crédit d’impôt en 2019


Question de Dominique. Avec le prélèvement à la source, est ce que la réduction d’impôt pour la femme de ménage est supprimée ?

Notre réponse.

Depuis 2017, chaque retraité a droit à un avantage fiscal lié à l’emploi d’un salarié à domicile, pas seulement ceux payant un impôt sur le revenu : c’est le crédit d’impôt. Si vous êtes imposable, les sommes engagées font baisser le montant de votre impôt. Si vous ne l’êtes pas, l’administration fiscale vous reverse 50 % de vos dépenses.

L’avantage fiscal est égal à 50 % du coût total de la dépense, dans la limite de 12 000 € par an, plus 1 500 € par enfant à charge et par membre du foyer de plus de 65 ans sans pouvoir dépasser 15 000 €.

Certaines dépenses sont retenues dans la limite d’un sous-plafond, s’intégrant ensuite au plafond général : petits travaux de jardinage (5 000 € maximum par an) ; petits bricolages (500 € par an) ; dépannage Internet (3 000 € par an).

Ces crédits d’impôt restent malgré le prélèvement à la source en 2019. Mais ce crédit d’impôt ne sera pas déduit de l’impôt versé comme maintenant mais versé par le fisc en août 2019, après la déclaration de revenus. Toutefois, pour ceux ayant déjà un crédit d’impôt en 2018, le versement d’un acompte de crédit d’impôt de 30 % était prévu en mars 2019. Suite aux nombreuses interventions, le gouvernement a annoncé un versement de 60 % des dépenses 2017 dès janvier 2019, sans attendre la déclaration fiscale de 2018.