Nos déclarations


Attentats, élections, tiers payant, retraites complémentaires, perte d’autonomie mobilisent la CFDT Retraités


Le conseil national de la CFDT Retraités a débattu de l'actualité revendicative. Les attentats, les résultats des élections départementales, l'obtention du tiers payant, la négociation sur les retraites complémentaires et l'application du projet de loi sur la perte d’autonomie mobilisent la CFDT Retraités.

1. Face aux attentats, nos valeurs

Après les récents attentats à Paris, Copenhague, Tunis et Sanaa, la CFDT Retraités rappelle son attachement à ses valeurs fondatrices : la démocratie, l’émancipation, la solidarité, l’égalité.

2. Face au FN, des menaces sur l’action sociale

L’implantation territoriale du Front national aux élections départementales interpelle fortement et inquiète la CFDT Retraités. Les intentions économiques et sociales du Front national sont dangereuses pour les libertés. Elles menacent les politiques d’action sociale dans les départements.

3. Le droit au tiers payant

Le tiers payant est un droit et un acte de justice. La CFDT Retraités considère que le tiers payant est un instrument contre le renoncement aux soins pour des raisons financières. Des médecins sont engagés dans un mouvement d’opposition à la généralisation du tiers payant inscrite dans le projet de loi santé qui viendra en discussion au Parlement dans les prochaines semaines. La CFDT Retraités s’oppose à toute remise en cause de cette réforme. Elle engage ses équipes à poursuivre la diffusion du tract expliquant ses positions.

4. Pérenniser les retraites complémentaires

La pérennité des retraites complémentaires se négocie actuellement. Les mesures prises en 2011 et 2013 ont permis de limiter la dégradation de la situation financière des régimes Arrco-Agirc. Mais le contexte économique, toujours défavorable, a maintenu des déséquilibres importants. Le rééquilibrage des comptes impose inévitablement de nouveaux efforts. Pour la CFDT Retraités, ces efforts doivent être partagés et équilibrés entre les retraités, les salariés, et les employeurs. Il est indispensable de protéger les retraités les plus modestes, qui sont souvent des femmes ou les plus âgés.

5. Assurer le droit à la retraite sans retard

La CFDT Retraités dénonce le retard accumulé par l’assurance retraite pour la liquidation des pensions et le blocage de droits de certains assurés (retraite progressive et travailleurs handicapés).

6. Appliquer la loi sur l’autonomie au plus tard en janvier 2016

Le projet de loi sur l’accompagnement de la perte d’autonomie des personnes âgées est attendu pour une mise en œuvre au 1er janvier 2016. La CFDT Retraités revendique une loi depuis près de dix ans. Elle n’acceptera aucun report de cette date.

Déclaration du conseil national de la CFDT Retraités. Bierville, le 26 mars 2015

Note : Les titres sont de la rédaction