Stats et études


Bricolez en toute sécurité


La Commission de sécurité des consommateurs s'est penchée sur les matériels de location et fait des recommandations très intéressantes. Avec 225 000 accidents par an, cela vaut la peine d'être vigilant.

Êtes-vous bricoleur, jardinier ou les
deux ? Il est possible qu’il vous soit
arrivé dans l’exercice de votre loisir
un pépin plus ou moins important. Si tout
travail comporte des risques, en prenant
des précautions on peut en éviter le plus
grand nombre.

La Commission de sécurité des consommateurs
s’est penchée sur les matériels de
location. Elle a émis un avis et formulé
des propositions et recommandations très
intéressantes. Synthèse.

Réglementation

Il n’existe pas en France
de réglementation spécifique relative à la
location de matériel de bricolage et de jardinage
à destination des particuliers.

Cependant le Code civil stipule que le
bailleur doit maintenir la chose louée dans
un bon état de réparation et d’entretien et
de le garantir contre les vices cachés.

Norme

L’administration relève que les
loueurs ont une grande méconnaissance
de leurs obligations envers les consommateurs.

Elle a demandé à l’Afnor de réaliser
une norme. La norme S55-500 est sortie en
novembre 2003 afi n de contribuer
à améliorer la sécurité des
particuliers. Mais une norme
n’est pas obligatoire.

Recommandations aux pouvoirs publics

La commission demande de recueillir les circonstances
détaillées des accidents
avec des matériels de bricolage
et de jardinage de location.

Elle demande d’imposer, pour certains
matériels à vie longue ou présentant
des risques particuliers, des révisions périodiques.

Elle veut restreindre la location des engins de manutention, de levage ou
d’élévation de personnes, aux seuls consommateurs
pouvant attester de leur capacité de les utiliser en toute sécurité.

Recommandations aux consommateurs

La commission vous demande de privilégier
la location en magasin et auprès de
professionnels de la location capables de
vous informer, vous conseiller et vous fournir
des matériels correctement entretenus.

N’entreprenez pas de travaux sans vous
être informé de la difficulté et avoir acquis
les connaissances et les savoir-faire requis
pour les effectuer en toute sécurité. Vérifiez
l’état général du matériel, la présence d’une
notice d’instructions et des accessoires indispensable
à son utilisation. Protégez-vous
lors de l’utilisation des matériels…

Prenez le temps, même pour une location
de courte durée, de vous assurer de la bonne
compréhension des consignes.

Signalez les dysfonctionnements constatés. En cas
de panne ou casse, ne réparez pas, mais
avertissez le loueur.

Les engins de levage pour 48% des accidents

Les activités de bricolage ayant donné lieu à une admission aux urgences
hospitalières sont de l’ordre de 5%. Cela représente 225 000 accidents par an.
Ce sont le plus souvent des plaies, contusions, et des fractures.
Les engins de levage sont à l’origine de 48% des accidents. Les autres
machines en cause sont les scies, les machines à couper, percer, meuler,
poncer, le matériel à souder. Le consommateur manipule parfois des matériels
surdimensionnés, allant au-delà de ses capacités. Ils ne lui sont pas familiers
comme ses propres outils. Il est par ailleurs dans une contrainte de rapidité,
pris par le temps limité de location. Il ne lit pas la notice d’utilisation, ne prend
pas le temps de faire un essai. Ce qui peut lui faire commettre des erreurs de
mise en oeuvre graves, par exemple, il ne vérifi e pas le serrage d’une lame de
scie, la tension d’une chaîne de tronçonnage.

Voilà des recommandations qui, bien appliquées pourraient économiser bien des accidents souvent stupides, dommageables et coûteux pour tout le monde.

Vous pouvez lire cet avis dans son intégralité (13 pages) sur www.securiteconso.org