Actu revendicative


Ça bouge pour les agglos et métropoles


Le 19 décembre dernier, sénateurs et députés ont adopté le projet de loi de « modernisation de l’action publique ». Ce texte est le premier des trois constituant la nouvelle étape de la décentralisation.

Neuf métropoles de droit commun seront ainsi créées à Bordeaux, Grenoble, Lille, Nantes, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse et Nice, cette dernière étant déjà métropole, mais au sens de la loi du 16 décembre 2010 relative à la réforme des collectivités locales.

S’y ajouteront, si elles le souhaitent, Brest et Montpellier. L’enjeu est l’émergence d’un véritable débat politique d’agglomération.

Les trois métropoles à statut spécifique de Lyon, d’Aix-Marseille-Provence et du Grand Paris ont été confirmées avec quelques ajustements.

Le projet lyonnais semble satisfaisant pour les élus locaux.

Le projet marseillais suscite des oppositions très fortes de certaines collectivités locales.

La future métropole-capitale suscite, elle, des réactions très mitigées, tant les projets avancés pour le territoire francilien étaient divers et difficilement conciliables.

La seconde étape commencera en avril prochain, avec la présentation du second projet de loi qui devrait traiter des compétences des régions et des départements.