Actu revendicative


Colloque inégalités hommes femmes


Le 7 mars dernier, la CFDT Retraités organisait une journée d’étude sur les inégalités de genre, afin de marquer la journée des femmes de 2014.

Le sort que notre société réserve aux femmes est parfois déconcertant, insoutenable. Les stéréotypes ont la vie dure. Et à l’heure de la retraite, le bilan est extrêmement sévère. Mais il n’est plus temps d’intervenir pour acquérir de nouveaux droits.

Plus encore, pour cette « génération Chatillez » qui doit s’occuper et de ses enfants sur la touche comme « Tanguy » et de ses parents comme « Tatie Danièle » les femmes sont les premières concernées puisqu’elles représentent, à l’exemple de Marie Hélène, cette militante du Gard, aidante de son mari, 54 % des aidants.

La CFDT Retraités a donc poussé ce cri d’alerte, dégagé des propositions, pour que de telles pratiques s’interrompent. Et qu’en matière de droits, les choses soient équilibrées. Bref pour qu’UNE soit pleinement reconnue égale à UN !

La qualité des débats a été rendue possible par celle des intervenants :
- Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées,
- Les universitaires : Serge Guérin, sociologue et Lucy ApRoberts chercheur associée à l’Université Paris-Ouest,
- Marie-Andrée Seguin, secrétaire nationale CFDT, chargée de l’égalité professionnelle,
- les secrétaires nationaux de la CFDT Retraités parmi lesquels Dominique Fabre et Ombretta Frache, auquel on associera François Hun.

Pour retrouver ou découvrir les éléments clefs de cette journée, rendez-vous sur le site d’AgeVillage qui dans un article et dans deux interviews d’Ombretta Frache a parfaitement rendu compte des enjeux de notre rencontre et de la pertinence de notre démarche :

Les aidants sont toujours des aidantes, un colloque organisé par la CFDT Retraités à l’occasion de la Journée de la Femme

Michel Devacht
Secrétaire général de la CFDT Retraités

Table ronde sur les aidants avec la ministre déléguée Michèle Delaunay
Table ronde sur les aidants avec la ministre déléguée Michèle Delaunay