Stats et études


Comment sommes-nous logés ?


La superficie des maisons individuelles continue d’augmenter. La surface des appartements stagne depuis 25 ans.

Les personnes seules, et surtout les plus de 60 ans, bénéficient d’une surface plus grande que les autres.

Les logements ne disposant pas du confort minimum sont de plus en
plus rares, mais 350 000 logements manquent
encore en métropole du confort de
base.

L’insonorisation s’améliore légèrement. De plus en plus de ménages sont
propriétaires de leur logement (57,2 % en 2006, contre 50,7 % en 1984).

Avec le vieillissement de la population, les personnes seules sont de plus en plus
nombreuses. Il en résulte une augmentation de l’espace habitable par personne : plus
de pièces et plus de superfi cie. Ainsi, en 20 ans, chaque personne a gagné 10 m2.
La superficie par personne est plus importante dans les communes rurales que
dans les villes, dans les petites agglomérations que dans les grandes.

L’habitat collectif a en effet un poids plus important dans les grandes villes et c’est dans ce type d’habitat que les surfaces sont les plus petites.