Notre activité


L’inflation depuis le début des années 2000


L’Insee fait le point sur l’évolution depuis l’année 2000 des prix dans les secteurs du logement, de la grande distribution et hors d’elle, des produits qui augmentent (alimentation, énergie, services…) et ceux qui baissent (santé, biens durables, communication…).

Alors que les rythmes d’inflation fluctuaient beaucoup lors des Trente Glorieuses, au gré des mesures de contrôle et de régulation des prix, les fluctuations de l’indice des prix à la consommation, principale mesure de l’inflation, sont désormais faibles d’une année sur l’autre.

De 2002 à 2019, l’inflation n’a dépassé le seuil de 2,0 %, en moyenne sur une année, qu’à cinq reprises (2003, 2004, 2008 et 2011), avec des causes extérieures en général bien identifiées telles que les variations des conditions climatiques (produits alimentaires frais, en 2003, 2004 et 2008), l’environnement géopolitique (produits pétroliers, en 2008 et 2011) ou des décisions de santé publique (tabac). Par ailleurs, l’inflation a quasiment stagné en 2009, 2015 et 2016, avec à chaque fois un effet prépondérant du repli des cours internationaux de matières premières, notamment du pétrole.

Cette publication accessible sur le site de l’Insee se compose de données clés, d’un jeu de questions-réponses apportant des éclairages plus spécifiques, des précisions méthodologiques et des liens vers des publications de l’Insee ou d’autres organismes pour aller plus loin.

Source : Insee, Statistiques et études, Inflation.

Indices des prix à la consommation par grands secteurs de consommation


Lecture : en janvier 2019, l’indice des prix du tabac valait 120,8 ce qui signifie que le prix du tabac a augmenté en moyenne de 20,8 % depuis 2015.

Source : Insee, indice des prix à la consommation.