Nos déclarations


La CFDT Retraités réaffirme le principe intangible de la solidarité intergénérationnelle


Dans cette période de troubles économiques et financiers, il est essentiel de réaffirmer le principe intangible de la solidarité intergénérationnelle. Les retraités restent acteurs de la société. Leur présence citoyenne dans la cité, leur action dans le monde associatif, leur engagement social, politique et syndical, le tissu des solidarités familiales et intergénérationnelles, les relations personnelles qu'ils construisent, sont l'expression d'une citoyenneté pour laquelle il n'y a pas de temps de retraite.

La période électorale actuelle constitue un temps fort pour la démocratie. Elle porte un éclairage sur les enjeux de notre société. Elle révèle la dimension internationale de l’avenir économique et social.

A la veille des échéances législatives, la CFDT appelle de ses vœux plus de cohésion sociale, une réduction des inégalités, un nouveau mode de développement et la construction d’un pacte social.

La CFDT accueille avec satisfaction la présence au sein du gouvernement de quatre ministres, femmes, en charge de la Santé et des Affaires sociales. La CFDT Retraités saisira toutes les opportunités de dialogue social et en particulier pour rencontrer dans les meilleurs délais la ministre déléguée en charge « des personnes âgées et de la dépendance ».

Pour autant, le paysage politique nouveau se situe dans un contexte complexe et difficile : croissance quasi nulle, chômage élevé, marges de manœuvres très étroites en raison des déficits publics. L’augmentation du chômage a des conséquences directes sur les comptes de la protection sociale.

Si l’assainissement des comptes publics est indispensable, les politiques d’austérité sont inacceptables. Elles n’offrent pas d’autre perspective que la récession : elles conduisent les peuples à des réactions antieuropéennes et à des votes extrêmes. Cependant, la réaction des gouvernements de certains pays et le sens du vote à la présidentielle en France constituent une opportunité pour engager des politiques de soutien à la croissance.

La CFDT Retraités a réalisé un important travail de réflexion à partir de sa plateforme revendicative en vue des élections législatives :

- La prise en charge de la perte d’autonomie doit être collective, solidaire et publique complétée par un volet de soutien aux aidants familiaux et des réponses aux problèmes croissants du logement.

- Le pouvoir d’achat reste une préoccupation essentielle pour les retraités disposant de basses pensions, de même que le niveau de pensions très inégalitaire des femmes et la question des pensions de réversion.

- Nous partageons avec les salariés les revendications sur la santé tant sur la qualité que sur l’égal accès aux soins pour tous sur l’ensemble du territoire.

Cette plate-forme constitue les priorités de son action.

Déclaration du conseil national de la CFDT Retraités réuni les 22, 23 et 24 mai 2012 à Paris