Stats et études


Les femmes ont plus souvent des années sans validation en début de carrière


Tandis que les hommes ont principalement des absences de validation en fin de carrière, les femmes en ont en revanche dès le début de la vie active.

En effet, entre 20 et 25 % des femmes de la génération 1944, qui ont débuté leur carrière avant 20 ans, ne valident pas de droits à la retraite une année donnée entre 20 et 36 ans (voir graphique).

Ce phénomène se réduit de façon significative pour la génération 1950 avec plus de 15 points d’écart autour de 25 ans. Cette différence s’explique par deux phénomènes : l’activité accrue des femmes de la génération 1950, mais aussi et surtout la mise en place de l’AVPF.

Pour les deux générations et les deux genres, la part des assurés sans validation de droit à la retraite une année donnée progresse avec l’âge, avec une accélération à partir de 55 ans. Ce phénomène provient principalement des sorties du marché de l’emploi précoce. Il est à noter que celles-ci sont plus limitées pour la génération 1950 (voir graphique).

Source : Cadrage n°17 d’Études, recherches et statistiques de la Cnav.