Presse


Lettre aux médias n° 29 du 16 mars 2015


Édito

La prime exceptionnelle de 40 € enfin versée aux retraités aux petites pensions !

Les retraités qui perçoivent des pensions mensuelles inférieures 1200 € reçoivent, cette année, une prime exceptionnelle de 40€ versée entre le 12 et le 18 mars. Il est grand temps que ce versement intervienne. Et comment ne pas déplorer les atermoiements successifs qui ont conduit à des retards imposés par des considérations « techniques » ?

Du fait de la faible inflation, les pensions de retraites devaient stagner en 2014. La CFDT Retraités avait fortement protesté en faveur des retraités modestes et avait obtenu du Premier Ministre ce « coup de pouce ».

Plus de 6,5 millions de retraités toucheront cette prime. Le coût total de cette mesure de solidarité est estimé à 300 millions€. Son financement est assuré par le Fonds de solidarité vieillesse.

Michel Devacht, Secrétaire général de la CFDT Retraités


Généralisation du tiers payant : un droit pour tous
La généralisation du tiers payant est un enjeu majeur pour l’accès à la santé. La CFDT Retraités s’engage dans la bataille de l’opinion. Pour faire face aux résistances qui se manifestent, les équipes de la CFDT Retraités diffusent un tract national imprimé à 100 000 exemplaires. Les responsables en régions ont également reçu un argumentaire. Une proposition de position commune a enfin été adressée à nos partenaires syndicaux de l’Inter UCR.

Près des deux tiers des Français souhaitent bénéficier d’une dispense d’avance de frais lors d’une consultation chez leur médecin généraliste, comme le prévoit le projet de loi santé, avec la généralisation du tiers payant d’ici à 2017.

Pour Marisol Touraine « le tiers payant commencera à s’appliquer dès le 1er juillet prochain aux bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé. » Cela représente plus d’un million de personnes.

Les trois principales fédérations de complémentaires santé (CTIP, FFSA, FNMF) s’engagent à mettre en place d’ici à 2017 un groupement unifié qui garantirait automatiquement les droits des patients et le remboursement de leurs médecins avec un système aussi simple et fiable que la carte bleue pour les commerçants.

Laurent Berger, avec la CFDT Retraités, au salon des Séniors à Paris

La CFDT Retraités animera, comme elle le fait depuis trois ans, un stand au prochain salon des séniors du 9 au12 avril prochains porte de Versailles à Paris. Pour la première fois, le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, participera à l’animation de ce stand. Une occasion de porter le syndicalisme Retraité et de le faire entrer pleinement dans le champ confédéral de la CFDT.

La commission des affaires sociales du Sénat examine le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement

Après la première lecture par l’Assemblée nationale le 17 septembre 2014, le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement a été adopté et amendé le 4 mars 2015 par la commission des affaires sociales du Sénat. Organisé autour de trois volets (l’anticipation de la perte d’autonomie des personnes âgées, l’adaptation au vieillissement et l’accompagnement de la perte d’autonomie) le texte comporte également des dispositions relatives à la gouvernance des politiques de l’autonomie, aux niveaux national et local. Son financement repose sur le produit de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (Casa), estimé à 650 millions d’euros en 2015.

La commission a adopté plus de 140 amendements. Elle a notamment conforté le financement du projet de loi en fléchant, au sein du budget de la CNSA, l’ensemble des dépenses qui seront engendrées par son adoption (articles 4, 8 et 38) : l’utilisation du produit de la Casa est désormais définie de façon claire et stable dans le temps. Elle a également créé une nouvelle section au sein du budget de la CNSA destinée à recevoir des financements pérennes pour l’aide à l’investissement dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux (article 45 ter nouveau).

Concernant l’accompagnement de la perte d’autonomie, la commission a engagé une nouvelle étape dans la refonte du secteur de l’aide à domicile en créant, à un horizon de cinq ans, un régime unique d’autorisation de l’ensemble des services d’aide à domicile (article 32 bis). Elle rétablit le Haut Conseil de l’âge (article 46). Elle prévoit que les régimes de base d’assurance maladie et d’assurance vieillesse pourront faire partie du conseil de la CNSA. Elle réaffirme le rôle pilote des départements dans la prise en charge des personnes âgées au niveau local, en leur confiant également un rôle moteur dans le soutien, l’accompagnement et la valorisation des proches aidants (article 52 A). L’amendement 135 (Article54 b) vise à faire figurer des représentants des associations de retraités et des associations qui luttent contre l’isolement des personnes âgées au sein des CDCA. La discussion en séance publique aura lieu les 17, 18 et 19 mars 2015. La loi entrera en application au 1er janvier 2016, a promis la secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie.

Votre contact presse : Daniel Druesne - CFDT Retraités 49 avenue Simon Bolivar 75950 Paris Cedex 19 - Mobile : 06 87 72 86 04 - Courriel : daniel.druesne@retraites.cfdt.fr