Actu revendicative


Peuples solidaires : Solidaires à vie


Ils sont deux, célibataires convaincus, des passionnés de la vie, sensibles à toutes les injustices, certains que le vrai combat réside dans la solidarité et particulièrement avec les peuples de pays défavorisés. Antoinette Dupuy et Maurice Portier, ex-instits, 90 ans, engagés depuis toujours dans la CFDT et dans la période de 39/45, créateurs de maison des jeunes, nous font partager leur engagement avec le mouvement « Peuples Solidaires ».

Tout commence par du ramassage de vieux papiers avec une ONG dans un but caritatif. Mais dans le secteur géographique du Forez, contact est pris auprès de Peuples Solidaires qui était présent à travers trois antennes locales. C’est là qu’ils font connaissance avec d’autres militants originaires de tous pays, immigrés en France. Mais avec l’objectif de retourner au pays.

Un couple sénégalais était très motivé. Ouvriers dans l’automobile, ils utilisaient tout leur temps libre pour se former. Elle dans la santé, lui pour la gestion, avec l’intention de retourner dans leur village. Ouvrir une école, creuser des puits, ouvrir un dispensaire. Mais sans argent difficile d’avancer. Maurice et Antoinette se sont alors lancés à leurs côtés pour une aide financière et technique. Quelques années plus tard, ils avaient réalisés un important travail sur un immense territoire aussi vaste qu’un département français.

Tournés vers le Brésil, ils sont séduits dans une réunion par un jeune prêtre qui les informe de la situation des paysans sans terre et de la condition d’esclavage dans laquelle ils se trouvent. Les grands propriétaires terriens exploitent sans vergogne leur personnel et n’hésitent pas à recourir à des tueurs à gages pour éliminer les syndicalistes.

Avec Peuples Solidaires, Maurice et Antoinette se sont lancés dans le soutien d’un petit groupe « Rio Maria » animé par Henri Burin des Roziers, juriste reconnu dans le monde qui a reçu le prix Trarieu (après Mandela), récompensant le meilleur avocat des Droits de l’homme.

Celui-ci a accepté de se rendre à Montrond-les-Bains ou résident nos deux militants pour témoigner devant une assemblée de 300 personnes des actions de son groupe en faveur de ces paysans dépouillés de leurs biens et exploités au maximum de l’imaginable.

Pourquoi continuent-ils de militer ? « Nous ne nous sommes jamais enfermés dans notre métier ni dans notre syndicat professionnel. Nous nous sommes enrichis par les rencontres qui nous ont persuadés que seule la solidarité internationale pouvait apporter un bien-être aux habitants de la planète » témoignent Antoinette et Maurice.

Georges Goubier

Antoinette et Maurice

Engagée dans la solidarité internationale

Peuples Solidaires (association loi 1901) est né en 1983 de la fusion entre le mouvement 1% Tiers Monde (1974) et de l’Union des comités pour le développement des peuples (1972).

Réseau international : Action Aid International (présent dans 50 pays).
Slogan : agir pour les droits ; vaincre la pauvreté.

Missions : soutenir celles et ceux qui se mobilisent pour leurs droits. S’attaquer aux causes de la pauvreté dans le monde.

Actions : informer le public. Mobiliser les citoyens. Renforcer les organisations du Sud.

Priorités : la souveraineté alimentaire. Le travail décent pour tous.
Membres : 10 000 signataires. 70 groupes locaux.

En savoir plus :

Un site : www.peuples-solidaires.org