Stats et études


Plus d’un million de retraités vivent à l’étranger


Au 31 décembre 2004, 1 055 000 retraités du régime général des salariés vivaient à l’étranger, soit près de 10%. Ces résidents sont composés majoritairement de travailleurs immigrés rentrés au pays, mais aussi de Français ayant choisi de vivre au soleil. La moitié résident en Europe, 44% en Afrique, le reste dans les autres continents.

- 287 000 soit 27% bénéficient du minimum vieillesse contre 0,70% chez les retraités vivant en France. À compter du 1er janvier 2006, les nouveaux retraités vivant à l’étranger ne pourront plus bénéficier du minimum vieillesse.

- 87 900, soit 8,33%, bénéficient de la majoration de conjoint à charge contre moins de 1% pour les résidents métropolitains.

- 902 000, soit 85%, se font payer leur pension dans leur pays de résidence. Les autres font viser leur pension sur un compte bancaire en France.

Le montant des pensions directement exportées s’élève à 2,32 milliards d’euros soit 3,50% du total des prestations.

La pension des résidents à l’étranger est bien plus faible que celle des résidents français. En effet, les 902 000 représentent 8,50% mais ne perçoivent que 3,50% des prestations. Cette situation est donc certainement due à des carrières incomplètes, mais aussi des bas salaires perçus par les immigrés.

Le fait de vivre dans leur pays d’origine, leur permet certainement d’avoir un niveau de vie supérieur à celui qu’ils auraient eu en France.

Source : Cnav