Déclarations 2001 à 2003


Projet de loi Allocation personnalisée autonomie


Le Bureau national de l’Union confédérale CFDT des retraités réuni ce jour a débattu du projet de loi sur l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA).
Il se félicite des points positifs intégrant en partie ses revendications :
- Cette prestation ne relève plus de l’aide sociale et devient universelle,
- Les montants de cette allocation sont définis nationalement,
- Les GIR 4 bénéficient de l’APA,
- Le montant de la prestation à domicile est revalorisé,
- Avec 0,1 de CSG, on enregistre un début de financement par la solidarité nationale,
- La formation du personnel est soulignée dans cette loi.

D’autre part, annonce est faite que le recours sur succession pourrait passer de 300000 à 1000000 de francs nets.

Mais il relève des insuffisances importantes :
- La prestation n’est pas gérée par la Sécurité sociale mais par les départements.
- Le montant de la prestation en établissement est nettement insuffisant.
- L’annonce d’un recours sur succession est dissuasif pour bon nombre de personnes âgées.
- La « confusion » demeure entre prestataires/mandataires et « gré à gré ».
- La formation des personnels est à clarifier.
- Le financement à long terme reste compliqué et non pérenne.

Le Bureau national invite toutes ses structures retraitées à interpeller les parlementaires en vue des prochains débats dans les deux assemblées.

Paris, le 14 mars 2001