Notre dossier Europe


Repères historiques des relations entre le Royaume-Uni, l’Union Européenne et la France


Date RepèresObservations et autres évènements européens majeurs.
1849 Victor HUGO évoque la création des « États-Unis d’Europe »
1904 « Entente cordiale » signé entre l’Angleterre et la France Il s’agit de résoudre les antagonismes entre les deux pays et plusieurs différends coloniaux
1940 Le 16 juin Winston Churchill (au nom du gouvernement britannique) fait au gouvernement français (Paul Reynaud) la proposition qu’à l’avenir la France et le Royaume-Uni constituent une seule nation dans une « Union franco-britannique »
1946 Winston Churchill (alors dans l’opposition) appelle à la création des « États Unis d’Europe »
1948 Rupture politique entre l’URSS et la Yougoslavie
1949 Création (25 janvier) du Conseil d’aide économique mutuelle (COMECON en anglais) entre les pays du bloc de l’Est.

Création (le 4 avril) du « Traité de l’Atlantique Nord » : il compte initialement 12 pays membres.
1950 Déclaration de Robert Schumann (9 mai)

Le « Plan Pleven » (octobre) envisage une armée européenne et une communauté européenne de défense
« L’Europe ne se fera pas d’un coup, elle se fera par des réalisations concrètes dans une solidarité de fait »
1951 Création de la CECA : Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier Avec six pays : Allemagne – Belgique- France – Italie – Luxembourg – Pays Bas (sans le Royaume-Uni)
1952 Projet instituant la CED (Communauté Européenne de Défense) Projet rejeté par l’Assemblée Nationale le 30 08 1954.
1956 Insurrection hongroise (octobre-novembre) : une intervention militaire soviétique y met fin faisant environ 25.000 morts.
1957 Traités de Rome et de l’Euratom Signés par les six mêmes pays que pour la CECA
1960 Création de l’AELE (Association Européenne de Libre Échange) Ce projet vise à répondre à la création de la CEE. A l’origine l’AELE est composé de 7 pays membres : Royaume-Uni ; Danemark – Suisse- Portugal – Autriche – Suède.-
1961 La RDA construit le « Mur de Berlin » : symbole majeur de la guerre froide.
1962 La CEE lance la politique agricole commune
1963 1er Véto du Général de Gaulle à l’entrée du Royaume-Uni dans la CEE
1964 La France est le 1er grand pays occidental à reconnaître la Chine communiste.
1965 - 1966 La France quitte pendant quelques mois la table des négociations du Marché commun. La crise de « la chaise vide » s’achève en janvier 1966 par le compromis de Luxembourg qui requiert l’unanimité sur les sujets les plus importants.
1967 2ème véto du Général de Gaulle à l’entrée du Royaume – Uni dans la CEE
1968 « Le Printemps de Prague » (août) tombe sous les coups des forces armées soviétiques, hongroises et est-allemandes.
1972 La Norvège refuse de rentrer dans l’UE : le référendum organisé le 26 septembre recueille 53,5% de Non.
1973 Entrée du Royaume-Uni dans la CEE avec l’Irlande et le Danemark 1er élargissement
1975 Royaume-Uni : référendum sur le maintien –ou non- du pays dans la CEE : 67,2% pour le maintien.
1979 Le SME entre en vigueur et l’ECU (European Currency Unit) devient une unité de compte

Premières élections européennes au suffrage universel du Parlement Européen

Écosse : un référendum (3 janvier) sur l’autonomie de l’Écosse recueille 51,6% des voix.
L’Union Soviétique (25 décembre) envahit l’Afghanistan
- 
- 
Écosse : référendum n’a pas de valeur institutionnelle compte tenu de sa faible participation.
1980 Pologne : Fondation (le 11 novembre) du syndicat libre « Solidarnosc »
1981 Entrée de la Grèce dans la CEE 2ème élargissement
1982 Royaume-Uni : Guerre des Malouines (conflit avec l’Argentine) après un conflit de 72 jours le Royaume –Uni reconquiert la suprématie sur ces îles.
1984 Accord européen (Conseil de Fontainebleau) sur le rabais consenti au Royaume-Uni sur le budget communautaire M. Thatcher déclare « I want my money back » (« je veux mon argent »)
1986 Traité instituant l’Acte Unique européen

L’Espagne et le Portugal entrent dans la CEE
3ème élargissement
1987 Le Conseil Européen rejette la candidature du Maroc à l’UE
1989 Ouverture du Mur de Berlin (9 novembre) Yougoslavie : Slobodan Milosevic décide de supprimer l’autonomie du Kosovo (mars)
1990 Entrée de la livre sterling dans le SME (Système Monétaire Européen) Unification de l’Allemagne (3 octobre)
1991 Le CAEM (COMECON) et le « Pacte de Varsovie » disparaissent. L’URSS implose ; la CEI (États indépendants) est créée.
1992 1. Signature du Traité de Maastricht : sur l’UEM. 

2. Spéculation sur la £ et sortie de la devise britannique du SME

3. France (20 septembre) : les français acceptent par référendum le Traité de Maastricht
1. En février

2. En septembre

3. Par 51,04% des voix (un « petit oui »)

4. La Suisse refuse, par référendum, de ratifier l’accord sur l’EEE le 6 décembre ce qui de fait bloque la procédure d’adhésion engagée à l’UE.
1993 Séparation (1er Janvier) de la « Tchécoslovaquie) en deux États : la Tchéquie et la Slovaquie.
1994 Ouverture du tunnel sous la Manche reliant le Royaume-Uni et la France La Norvège refuse à nouveau de rentrer dans l’UE : le référendum organisé le 28 novembre donne 52,2% de Non.

Instauration (9 mars) du « Comité des Régions » prévu par le Traité de Maastricht de 1992.
1995 Élargissement de l’UE à l’Autriche, la Finlande et la Suède 4ème élargissement

Opération « Deliberate Force » (septembre) de l’OTAN en Bosnie-Herzégovine.

Massacre (juillet) de plusieurs milliers de musulmans à Sebrenica par le général bosno-serbe Mladic.

Mise en place d’un « partenariat euro-méditerranéen (« processus de Barcelone ») qui inclut les 15 pays membres de l’UE et 12 pays de la région Méditerranée.
1996 Royaume-Uni : Scandale sanitaire de la « vache folle » Les décisions prises par la Commission entrainent une crise politique avec le Royaume-Uni.
1997 Écosse : un référendum en Écosse approuve à 74,3% des voix la demande de création d’un Parlement Écossais

Signature du Traité d’Amsterdam : « Pacte de Stabilité et de croissance »
Sans suppression de la présence d’élus écossais à la Chambre des Communes.
1998 Sommet franco-britannique de Saint-Malo Accord entre les deux pays sur des questions de défense

Les Serbes effectuent une série de massacres au Kosovo (mars).

Milosevic fait expulser entre 900.000 et un million de Kosovars vers l’Albanie, la Macédoine et le Monténégro
1999 Royaume-Uni : adoption du principe de « dévolution » qui permet à l’Écosse et au Pays de Galle de disposer d’assemblées spécifiques élus

Écosse : premières élections au Parlement écossais lequel compte 129 députés.
La « dévolution » se définit comme la volonté de transférer ou de déléguer la responsabilité de certaines compétences du Parlement ou du gouvernement à de nouvelles institutions de gouvernement dans les différentes régions du pays.

Euro : les taux de change des monnaies participantes sont fixés de manière irrévocable : 11 pays participent à la création de l’euro : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal.

Opération « Allied Force » de l’OTAN au Kosovo (mars –juin) en Serbie et au Kosovo

La gestion de la province du Kosovo est confiée à une mission des Nations Unies » (résolution 1244)

La Hongrie, la Pologne, la République Tchèque deviennent membres de l’OTAN
2001 Traité de Nice La Grèce entre dans l’euro
2002 Introduction des billets et des pièces dans les pays de la zone euro.
2003 Les USA -soutenus activement par le Royaume-Uni- déclarent la guerre à l’Irak Ceci provoque une fracture au sein de l’UE : la France et l’Allemagne y sont opposés tandis que dix pays de l’ex Europe de l’Est (groupe de Vilnius) soutiennent l’intervention militaire alors qu’auparavant l’intervention avait déjà reçu le soutien de l’Italie – l’Espagne – le Portugal – le Danemark- la Pologne – la Hongrie – la République Tchèque.
2004 Élargissement de l’UE à 10 nouveaux membres

Signature du Traité instituant une Constitution pour l’Europe
5ème élargissement (1er mai) à dix pays : la Pologne, la Hongrie, la République Tchèque, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Slovaquie, la Slovénie, Malte et Chypre.

Attentats à Madrid (11 mars) dans quatre trains de banlieue : 191 personnes trouvent la mort et 200 sont blessées

L’Estonie, la Lettonie, la Lituanie la Slovaquie et la Slovénie deviennent membres de l’OTAN (29 mars)
2005 Rejet par référendum du Traité instituant une Constitution pour l’Europe en France et aux Pays-Bas Attentats à Londres (7 Juillet) : quatre explosions à Londres font 56 morts et 700 blessés.

UE : Ouverture des négociations d’adhésion avec la Turquie.
2007 Entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l’UE

Signature du Traité de Lisbonne
6ème élargissement

Le Royaume-Uni –ainsi que la Pologne et la République Tchèque- obtiennent dans un protocole séparé que la « Charte des Droits fondamentaux » ne leur soit pas pleinement applicable
2008 Ratification du Traité de Lisbonne par le Parlement britannique

Nationalisation temporaire (février) de la banque Northern Rock (crise des subprimes et crise de liquidité)
Chypre et Malte adoptent l’euro

Le Royaume-Uni injecte 47 milliards € dans le capital de trois grosses banques en difficulté : Royal Bank of Scotland – Llyods et Halifax Bank of Scotland.

Kosovo : (Février) : ce pays proclame son indépendance

Création de l’UpM (Union pour la Méditerranée) avec les pays membres de l’UE et 15 partenaires de la région Sud de la Méditerranée et du Moyen Orient.
2009 La Slovaquie rejoint la zone euro
2010 Royaume-Uni : accord de coalition entre le parti conservateur et le parti « libéral démocrate » pour constituer un gouvernement de coalition

Traité avec la France dit de « Lancaster »

1er Plan d’aide à la Grèce : UE-FMI

Adoption du « Fonds Européen de Stabilité Financière » (FESF) pour venir en aide aux pays de la zone euro.

Adoption d’un plan d’aide à l’Irlande : UE-FMI
Le traité de Lancaster approfondit la coopération militaire entre les deux pays
Aide à la Grèce d 110 milliards € (mai)
Aide à l’Irlande de 85 milliards € (novembre) dont 4,8 proviennent de prêts bilatéraux provenant du Royaume-Uni, du Danemark et de la Suède.
2011 Royaume-Uni : 81 députés conservateurs votent une motion exigeant un référendum sur le maintien (ou non) du Royaume-Uni dans l’UE.

Adoption d’un plan d’aide au Portugal : UE-FMI
Le 1er Ministre britannique oppose son « véto » au projet de Traité sur « la stabilité, la coordination et la gouvernance » au sein de l’UE

L’Estonie rejoint la zone euro

Aie au Portugal de 78 milliards €
2012 Le gouvernement britannique lance un audit sur les compétences de l’UE

Adoption du Traité sur « la stabilité, la coordination et la gouvernance » (TSCG)

Espagne : adoption d’un plan d’aide du MES de 41,3 milliards

Grèce : 2ème plan de soutien à la Grèce de 130 milliards €

Adoption du MES (Mécanisme Européen de Stabilité) mis en place

Scandale du Libor (London Interbank Offered rate)
Traité comprenant la « règle d’or » sur l’évolution du « déficit structurel »

Il s’agit de recapitaliser les banques d’Espagne en difficulté

Effacement partiel de la dette grecque détenue par les banques à hauteur de 107 milliards €

Le Mes se substitue au FESF

Libor, il s’agit de taux d’intérêts interbancaire pratiqués à Londres entre banques : plusieurs banques sont sanctionnées (UBS-Barclays – RBS) pour manipulation de ce taux

La Russie devient le 156ème membre de l’OMC.
2013 Discours de D. Cameron promettant la tenue d’un référendum sur l’Europe avant la fin 2017

Entrée de la Croatie dans l’UE

Chypre : adoption d’un plan d’aide de 10 milliards €

Scandale de l’Euribor (taux interbancaire offert en euro) à Londres (même sujet que le scandale sur le Libor)
Entrée en vigueur du TSCG (signé le 2 février 2012) par 25 des 27 pays (sauf le Royaume-Uni et la République Tchèque)

7ème élargissement

La Commission Européenne inflige des amendes à 8 établissements financiers pour avoir manipulé les taux de référence en euros (Euribor) et en yens (Tibor) pour un montant record de 1,7 milliard d’euros.

L’Islande suspend ses négociations d’adhésion avec l’UE (12/9)

Démarrage des négociations (juin) UE/USA en vue d’un « Traité de libre- échange transatlantique » (TAFTA ou TTIP)
2014 Référendum négatif sur l’indépendance de l’Écosse : 55,4% de Non, 44,6% de oui.

Union Bancaire : elle comprend le MSU (mécanisme de surveillance unique) et le MRU (mécanisme de résolution unique)
La Lettonie rejoint la zone euro

Cette Union Bancaire s’applique aux pays de la zone euro mais également à tous les autres pays de l’UE qui le souhaitent. Accord d’association UE-Ukraine (21 mars)
2015 Royaume-Uni : le conservateur David Cameron remporte les élections législatives et obtient la majorité absolue à la Chambre des Communes.

Scandale HSBC (importante banque britannique) : la filiale suisse de cette banque britannique (après les révélations de l’ancien informaticien Hervé Falciani « Swissleaks ») est impliquée dans une organisation à grande échelle de fraude fiscale.

Royaume-Uni (7 Juin) : les députés conservateurs favorables au « Brexit » n’ont pas tardé à s’organiser : un groupe d’une cinquantaine de députés viennent de créer un groupe « Conservateurs pour la Grande –Bretagne »
La Lituanie adopte l’euro : il s’agit alors du 19ème Etat à le faire soit au total 337,5 millions d’habitants concernés (l’UE à 28 comprend 508 millions d’habitants)

Attentats à Paris (7/9 Janvier) de terroristes islamistes contre « Charlie Hebdo » et une supérette casher : 17 personnes + les 3 terroristes sont morts (importante manifestation en réaction le 11 janvier en présence de 40 Chefs d’État).
2016 23 juin 51,9% des britanniques votent en faveur du Brexit : ce vote reflète d’importantes fractures sociales et territoriales

13 juillet Theresa MAY devient 1ère Ministre à la suite de la démission de David CAMERON
Ce vote introduit une incertitude sur l’existence même du projet européen
2017 29 mars T. MAY envoie un courrier à Bruxelles qui déclenche ainsi l’article 50 et amorce la sortie du Royaume-Uni de l’UE

8 juin Élections législatives anticipées : T. MAY n’obtient pas la majorité absolue qu’elle cherchait : elle est alors contrainte à des négociations avec un parti ultra-conservateur nord-irlandais (DUP)
Michel BARNIER est nommé en juillet le négociateur de l’UE avec le Royaume-Uni.
2018 28 février Un projet d’accord avec le Royaume-Uni est rendu public par M. BARNIER

13 novembre Accord entre le Royaume-Uni et l’UE pour la sortie du Royaume-Uni fin mars 2019
2019 15 janvier Les députés britanniques rejettent une 1ère fois l’accord conclu avec l’UE

14 février Les parlementaires britanniques rejettent la stratégie du gouvernement sur le Brexit

12 mars Les députés britanniques rejettent à nouveau l’accord de sortie conclu avec l’UE

20 mars T. MAY demande une prolongation de la sortie de l’UE

29 mars 3ème rejet par la Chambre des Communes du projet de sortie de l’UE

5 avril T. MAY demande un nouveau report au 30 juin –soit après les élections européennes-

24 mai T. MAY annonce sa démission

24 juillet Boris JOHNSON, partisan d’un « brexit » dur, est nommé 1er Ministre

17 octobre Le Conseil Européen donne son accord à l’accord de sortie modifié en ce qui concerne la question des relations entre les deux Irlande

28 octobre A la suite des demandes des britanniques la sortie du Royaume-Uni de l’UE est repousse au plus tard au 31 janvier 2020

12 décembre Aux élections législatives anticipées le conservateur JOHNSON obtient la majorité absolue ce qui ouvre la voie à une sortie du Royaume-Uni de l’UE au plus tard le 31 janvier 2020.
5 avril Ceci aboutit à une solution grotesque : les parlementaires britanniques élus au scrutin européen devront alors démissionner

12 décembre La nouvelle Commission Européenne validée par le Parlement Européen entre en fonction le 1er décembre.

Le « Brexit » ne sera pas pour autant achevé le 31 janvier 2020 puisque de longues négociations devront maintenant s’ouvrir pour déterminer quelles seront les relations nouvelles entre l’UE et le Royaume-Uni.