Notre activité


Retrouvons de la délibération collective


Les gilets jaunes auraient trouvé la panacée démocratique : le RIC (référendum d’initiative populaire).

On pose une question d’opinion simple et le citoyen répond par oui ou par non. Dans une démocratie directe sans représentant, « le peuple est unique », il a tranché. Il ne peut pas y avoir d’opinions divergentes en son sein sous peine d’en être exclu.

Robespierre s’était fait le porte-parole de cette culture jacobine. Or un vote ne suffit pas pour construire une démocratie. Le débat est essentiel pour pouvoir passer du « je » au « nous » comme le revendique la CFDT. Écouter, entendre les différents arguments pour parvenir à une décision commune sanctionnée par un vote ou un accord collectif : c’est la force de la démocratie représentative et du syndicalisme.

Faire société, vivre ensemble, c’est le sens et le respect de nos valeurs qui s’appuient sur des débats en confiance, comme ont su le faire les militants CFDT, sur tout le territoire, pour préparer le congrès de l’UCR où sont élus nos représentants.

Danielle Rived