Stats et études


La vérité sur les revenus des médecins


Les revenus d'activité des médecins libéraux varient du simple au double selon les spécialités.

Les plus hauts revenus ont une activité intense, avec beaucoup d’actes techniques (plus rémunérateurs que les actes cliniques) et par des dépassements élevés. Il s’agit des revenus déclarés aux services fiscaux, frais professionnels déduits (arrondis à la centaine d’euros la plus proche).

Comme l’a écrit la confédération : « il est indécent de voir une catégorie sociale des plus aisée revendiquer le droit de faire payer les patients sans limite de dépassement » (Syndicalisme-Hebdo).

Ils s’agit des revenus nets, après déductions des frais professionnels.