Action internationale


« Sauvons l’Europe » plus que jamais nécessaire


Le Mouvement « Sauvons l'Europe » est né après l'échec du référendum sur le Traité constitutionnel. La CFDT est à présent signataire comme chacun d'entre vous peut l'être.

Le mouvement « Sauvons l’Europe » prend de l’ampleur. Il est né immédiatement après l’échec français au référendum sur le Traité constitutionnel. La CFDT est signataire aux côtés de bons nombres d’autres associations et de signataires individuels.

Après l’assemblée constitutive en octobre à Rennes, l’assemblée générale en novembre à Paris a réunit plus de 100 participants. Elle a permis de faire le point sur des aspects organisationnels.

Une charte du mouvement est actuellement en cours d’élaboration afin de se doter de références communes concernant le fonctionnement et les objectifs. Un débat autour des prochaines échéances européennes réunit Elisabeth Guigou, députée de Seine-Saint-Denis et présidente fondatrice d’Europartenaires, Pierre Jonckheer, parlementaire européen et Jean-Baptiste de Foucault du Carrefour pour une Europe civique et sociale.

L’assemblée générale réitère son appel à la création de collectifs locaux ou au rattachement à « Sauvons l’Europe » de comités ou associations déjà existants. De même l’assemblée générale souligne l’importance de continuer à faire signer l’appel constitutif de « Sauvons l’Europe ».

Voir le site www.sauvonsleurope.org.