Notre activité


Les militants de la CFDT Retraités et la solidarité intergénérationnelle


Face au vieillissement de la population, aux bouleversements des mutations du travail, et à la création d’une nouvelle protection sociale, les militants CFDT doivent se mobiliser pour mettre tous leurs atouts de leur côté : être mieux informés, mieux associés, plus écoutés et créer ensemble une solidarité intergénérationnelle.

Suite à la mise en place de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, dans chaque région, les commissions sociales des Unions CFDT de retraités ont pris à bras-le-corps les nouvelles lois sur la création des nouvelles instances des organismes de santé. Cette loi aborde trois thèmes : anticiper la perte d’autonomie et l’identification des aides ; adapter le maintien à domicile avec l’accessibilité au logement et au lieu de vie (transports, lieux d’informations…) pour permettre la poursuite de la vie sociale, culturelle, citoyenne ; accompagner les personnes en perte d’autonomie. Dans chaque département, un diagnostic des personnes de 60 ans et plus est établi, les initiatives locales sont recensées et un programme coordonné de financement est défini par le Conseil territorial de santé (CTS).

Comment maîtriser la complexité ?

Les sections de retraités ne peuvent maîtriser seules la complexité. Rapidement, des liens se sont créés avec les actifs : les salariés des syndicats CFDT des santé-sociaux, ceux des services, de la territoriale, de la protection sociale, pour échanger sur les thèmes d’actualité et pour créer des revendications communes. Car comment être efficaces dans nos revendications sur les Ehpad (maisons de retraite), par exemple sans associer le personnel qui y travaille ? Ou sur la qualité des emplois de service à domicile sans se préoccuper des conditions de travail ? Déjà, un réseau de mandatés retraités CFDT dans de nombreux centres communaux d’action sociale (CCAS) ou centres intercommunaux d’action sociale (CIAS) est en contact avec la population pour poser un diagnostic commun des besoins sociaux de la commune. La CFDT organise des rencontres avec tous ses mandatés, des formations…

Un vrai challenge est devant nous

Il faut nous approprier dans chaque département les besoins de la population, l’offre existante et ses adaptations nécessaires ainsi que les évolutions techniques et scientifiques, la démographie des professionnels de santé et leur répartition, la cohérence entre les différentes activités de soins et les équipements en matériels lourds soumis à autorisation, les coopérations entre acteurs de santé, les déserts médicaux, la prise en compte des personnes âgées, la coordination des soins à domicile. Nous avons besoin de tous les réseaux CFDT et nous devons travailler de façon coordonnée, en prenant appui sur le quotidien des retraités pour faire remonter leurs difficultés dans leur vie quotidienne et les confronter aux réalités de travail des salariés concernés par ces activités.

Faire vivre le syndicalisme d’adhérents

L’avant-projet de résolution du 49e congrès de la CFDT à Rennes, du 4 au 8 juin 2018, nous donne des pistes de travail : « La mise en place d’un espace collaboratif en ligne doit permettre de favoriser les échanges entre militants, par exemple dans le cadre de forums collaboratifs par thème ou responsabilité, et de faciliter la résolution de problèmes courants par l’accès à une foire aux questions. À terme, des espaces ouverts plus largement peuvent permettre d’associer tous les adhérents intéressés ou disposant de compétences particulières sur un sujet sans nécessairement disposer d’un mandat, conformément à nos objectifs de renforcement de notre pratique du débat et d’activité concrète de notre syndicalisme d’adhérents. »

Danielle Rived

Des échanges entre militants pour faciliter la résolution des problèmes courants.