Notre activité


Le temoignage d’Émile (Valence)


Jeune cheminot, j’ai adhéré à 20 ans à la CFTC. J’ai immédiatement été boosté par une équipe de militants acquis à la déconfessionnalisation.

Et j’ai fait partie de ces militants chargés d’animer les AG pour expliquer la nécessité de l’évolution. J’ai ensuite participé au congrès des 6 et 7 novembre 1964, congrès qui, avec les combats de Mai 1968, reste le principal fait de ma vie de syndicaliste.

L’image me reste de l’annonce des résultats devant les congressistes debout. Et, en même temps, la sortie solennelle des militants de l’Est qui annoncent sur le parvis la poursuite de la CFTC. De tels événements ne me font pas regretter d’avoir pris cette année ma 54e carte d’adhérent.