Notre congrès 2015


Valoriser l’apport des retraités


Près d’un retraité sur trois relève de cette « génération sandwich » qui, en plus de ses petits-enfants, doit aussi s’occuper de ses enfants et de ses propres parents. Prendre en compte la situation des retraités, c’est valoriser leurs engagements quotidiens.

Le cercle vertueux

Après la vie professionnelle arrive la période dite « de retraite ». L’ouverture sur l’extérieur est le choix des adhérents de la CFDT Retraités. Pour autant, cette attitude suppose que plusieurs paramètres soient réunis.

Près d’un retraité sur trois relève de cette « génération sandwich » qui, en plus de ses petits-enfants, doit aussi s’occuper de ses enfants et de ses propres parents. Le droit au répit et à la prise en compte de la situation des salariés aidants est une revendication de la CFDT Retraités.

La retraite est aussi un des moyens de vivre la mixité sociale. Mais le mieux vivre ensemble dans la cité suppose une prise en compte de la question de l’habitat. 72% des retraités sont propriétaires occupants de leur logement. Tous n’ont pas la possibilité de l’adapter à leur nouvelle situation. L’aménagement de l’habitat est une priorité. Le coût du loyer, le cas échéant, doit être incitatif en cas de relogement.

Les retraités sont plus que les autres sensibles à la question de la préservation de l’environnement. Favoriser les comportements vertueux pour l’environnement en sensibilisant les retraités, en particulier sur l’isolation de leur habitation, s’avère indispensable.

Les retraités sont engagés

Prendre en compte la situation des retraités, c’est valoriser leurs engagements quotidiens. Quatre exemples parmi bien d’autres :
- Les grands-parents offrent 23 millions d’heures de garde bénévoles par semaine à leurs petits-enfants.
- Sur les 22 millions de bénévoles que comptent les associations, les retraités sont près de la moitié (10 millions) engagés dans des responsabilités souvent moins épisodiques et plus durables.
- 50 % des 8,5 millions d’aidants informels sont des retraités. Une présence estimée à 164 milliards d’euros !
- 32 % des maires de nos communes, en particulier des petites communes, sont des retraités.