Actu revendicative


Les abeilles sont prioritaires


Le gouvernement vient d'annoncer début juillet l'interdiction définitive du Cruiser OSR, le pesticide employé par les agriculteurs pour la protection du colza (50% des champs traités).

En s’appuyant sur des études scientifiques, les apiculteurs et les défenseurs de la nature demandaient cette interdiction. Depuis les travaux du Grenelle de l’environnement en 2008, alors que le pesticide Poncho-Maïs avait reçu un avis défavorable, car jugé dangereux pour les abeilles, le ministre de l’époque Michel Barnier avait autorisé le Cruiser OSR.

Depuis 2008, les travaux de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) ont progressé et l’impact néfaste sur les abeilles d’une des molécules actives du Cruiser OSR, le thiaméthoxam, est maintenant irréfutable. La presque totalité des abeilles qui ont reçu une dose de ce produit sont totalement désorientées, incapables de retrouver leur ruche.

Cette bonne décision en attend une autre : celle de l’interdiction du Cruiser 350 utilisé pour le maïs.

Souhaitons que ces décisions s’étendent à l’échelle européenne afin que les agriculteurs français ne soient pas les seuls à subir cette mesure.

Source : Arrêté paru au JO du 26 juillet 2012.