Actu revendicative


Les droits fondamentaux des retraités


Si le retraité a des devoirs vis-à-vis de la collectivité et des personnes qui la composent, la société doit respecter toute personne quels que soient son âge, son état physique ou mental, son origine ou son sexe. Elle doit lui permettre d’exercer le droit de prendre des décisions et de faire librement des choix de vie la concernant.

Pouvoir exercer des choix responsables, exprimer ses désirs et ses opinions philosophiques, politiques, syndicales et religieuses, participer à la vie citoyenne sont des droits fondamentaux qu’il est essentiel de défendre et de faire progresser.

La CFDT Retraités affirme que :
- tout retraité a droit aux moyens financiers pour vivre dans la dignité ;
- tout retraité a droit à un logement correspondant à ses besoins ;
- tout retraité a droit à la sécurité et au respect ;
- tout retraité a droit aux moyens pour vivre en citoyen au sein de la société ;
- tout retraité a droit de bénéficier partout et à tout moment des soins dont il a besoin ;
- tout retraité a droit à l’accès aux allocations lui permettant de compenser les handicaps qui accompagnent souvent les dernières étapes de sa vie ;
- tout retraité a droit à l’accès aux services dont il a besoin ;
- tout retraité a droit à la bientraitance quels que soient ses choix de vie.

La retraite doit être vue comme une chance pour chacun de vivre ensemble et de bien vivre.
La CFDT Retraités fera une priorité du respect des mêmes droits pour tous en étant particulièrement attentive à la situation des immigrés vieillissants, des handicapés vieillissants, des anciens travailleurs frontaliers ainsi que des anciens travailleurs qui ont eu une carrière professionnelle dans plusieurs pays.

Pour répondre aux attentes des retraités, la CFDT Retraités sera à leur écoute, portera avec dynamisme leurs demandes et revendications et inscrira son action dans la recherche d’une solidarité intergénérationnelle la plus large possible.

Source : Extrait de la résolution sur l’action revendicative adoptée au congrès de Saint-Etienne.