Actu revendicative


Notre rendez-vous démocratique dans une cité historique


Dans un contexte un peu particulier, entre deux échéances électorales importantes - la présidentielle et les législatives - du 5 au 7 juin 2007, l’UCR CFDT réunit son 22e congrès. Nous rassemblons plus de 500 délégués et invités dans un des berceaux du syndicalisme ouvrier français : Saint-Étienne dans la Loire. Ville ouvrière où des militants syndicalistes laïcs ont su tracer le sillon de la reconstruction pour transformer la CFTC en CFDT en 1964. Faisant d’elle une organisation syndicale démocratique, moderne et laïque.

Saint-Étienne a marqué d’une manière indélébile l’histoire ouvrière de notre pays. Les nombreuses luttes menées au sein des différentes grandes industries (charbon, métallurgie, textile...) en témoignent. Il suffit de traverser la cité pour découvrir les marques de ce glorieux passé industriel.

Le Saint-Étienne contemporain c’est pour beaucoup le foot avec les Verts. C’est vrai, mais pas seulement. C’est surtout une métropole ouverte faisant la preuve de sa capacité à s’adapter à la nouvelle économie. Ainsi après la disparition totale de son tissu industriel avec son lot de drames humains, elle est devenue aujourd’hui une localité accueillante, actuelle. De grandes écoles, des entreprises au rayonnement international sont maintenant installées dans l’agglomération et ses environs. En même temps, le patrimoine touristique départemental est valorisé même s’il reste insuffisamment développé.

Ce nouveau rendez-vous de démocratie syndicale se tient dans l’ancienne Manufrance transformée en lieu de congrès. Tous les délégués des structures CFDT de retraités s’y retrouvent pour débattre et définir ensemble les orientations des prochaines années. La résolution sur l’action revendicative traite de l’amélioration des conditions de vie de tous les retraités. La résolution sur le développement traite des moyens nécessaires à mettre à disposition des équipes pour être plus nombreux, donc plus forts.

Nous voulons être proches, dynamiques et solidaires.

Par Michel Devacht, secrétaire général

Le forum de cet article est clôturé.