Notre activité


Les oppositions à l’Europe


De l’euroscepticisme à l’europhobie analysée par Bernard Bruneteau.

De l’euroscepticisme à l’europhobie, l’historien et professeur de science politique Bernard Bruneteau explore et analyse, étape par étape, la progression, depuis 1900, des réticences et des différentes formes et origines de l’hostilité face à la construction de l’Europe, que ce soit au nom de la lutte des classes, de la haine du Capital, du nationalisme puis du néo-populisme identitaire.

Inexorablement, à partir de 1950, un « espace d’opposition se libère ». En effet, malgré les aménagements et la création d’une monnaie commune, l’Union européenne reste « un objet politique mal identifié car très complexe », donc mal comprise, voire élitiste, et elle inquiète.

Sur un siècle d’histoire, l’étude exigeante de Bernard Bruneteau offre un formidable panorama des contextes géopolitiques, et permet de revisiter les événements fondateurs de l’UE intrinsèquement liés à l’évolution des sociétés et des idéologies.

Jean-Pierre Moussy

Combattre l’Europe, de Lénine à Marine Le Pen, Bernard Bruneteau, CNRS éditions, 2018, 280 pages, 25 €.