Actu revendicative


Rapport d’activité


Le congrès commence par l'intervention de Michel Devacht sur l'activité nationale des retraités depuis le précédent congrès. Voici quelques extraits de son discours.

Les actions ont été nombreuses notamment pour la revalorisation des retraites, les pensions de réversion, les basses pensions - qui touchent plus particulièrement les femmes. La pauvreté des retraités est un problème de solidarité nationale.

Nous devons rester mobilisés. Nous ne devons pas baisser la garde ! Ces actions se sont souvent menées dans un contexte intersyndical. L’Inter-UCR est une priorité en termes d’efficacité de notre action.

Un syndicalisme de retraités replié sur lui-même, divisé, ne peut s’imposer.

L’assurance maladie concerne les retraités, bien sûr, mais aussi les salariés. Son évolution ne peut se limiter à des diminutions de remboursements et à des déremboursements.

Il faut une meilleure prise en compte des besoins des retraités comme de tous les usagers, tels qu’un meilleur remboursement des lunettes, des prothèses auditives, et des prothèses dentaires. Restons vigilants et offensifs sur l’assurance maladie.

Un cadre de vie respectueux de la citoyenneté et des besoins des retraités

La prise en charge des besoins des personnes dépendantes doit être compatible avec les montants des ressources des retraités tant à domicile qu’en hébergement. Nous revendiquons un financement de l’autonomie basé sur une véritable solidarité nationale et prise en charge au sein de la sécurité sociale.

Avec la confédération, nous dénonçons l’insuffisance du nombre d’Ehpad (établissements pour personnes âgées dépendantes) et leur encadrement trop faible. Nous poursuivons l’action pour une amélioration nécessaire de l’APA.

Sur l’amiante, nous devons être en capacité de défendre les victimes et leurs familles, surtout nos adhérents, aussi bien que nous savions défendre les salariés dans l’entreprise.

Pour la CFDT Retraités, la Fédération européenne des retraités et personnes âgées, la Ferpa, est l’organisation qui doit porter dans les instances européennes les revendications de tous les retraités. Mais notre engagement international ne s’arrête pas à l’Europe ; nous avons souhaité qu’il ait une dimension particulière autour du bassin méditerranéen.

La CFDT Retraités revendique une redistribution équitable de la richesse du pays. Elle réclame un cadre de vie respectueux de la citoyenneté et des besoins des retraités.