Notre activité


Une maison intelligente pour une vieillesse plus humaine


Bien vieillir chez soi grâce à « la maison intelligente ».

Plusieurs dispositifs sont mis en place, soit à titre expérimental, comme les plates-formes de services, soit à titre commercial comme les habitats collectifs pour personnes âgées (services dédiés à la personne, domotique pour une plus grande facilité de vie...). Certains sont accessibles à tous, grâce au soutien de l’État et des collectivités territoriales. D’autres sont privés et réservés aux seniors ayant de hauts revenus. Une nouvelle technologie se précise avec l’arrivée de capteurs pour nous identifier, nous protéger, nous surveiller... Ces robots vont nous faciliter la vie. Pour plus ou moins de présence humaine ? Et à quel prix ?

Le marché des résidences seniors

En 2012, sur 15,4 millions de seniors, 3,6 millions vivent dans des logements adaptés, résidences seniors, Ehpa, Ehpad et USLD. Et 41 000 seulement dans des résidences seniors. À ce jour, 374 résidences seniors en exploitation sont recensées. Avec un parc de 32 000 logements. 206 autres résidences (18 000 logements, 23 000 places) sont en projet et seront disponibles entre 2013 et 2015. Parmi elles, quelques résidences haut de gamme et fortement domotisées (les villas Sully, les Hespérides, les Senioriales...). La cible de ces résidences seniors est constituée des seniors actifs (60-74 ans) et fragilisés (75-84 ans). Les « dépendants », y compris les seniors de plus de 85 ans, ne sont pas retenus dans l’étude Xerli-Precepta 2013 du marché des résidences seniors.

Dossier réalisé par Danielle Rived, avec la collaboration de Christian Dussable et Daniel Druesne