Notre dossier Europe


Agenda européen 2017, jour par jour


Vous vous intéressez à l’Europe ? Suivez chaque mois l’actualité européenne mise à jour par son auteur, Jean-Pierre Moussy. Les évènements sont présentés en ordre chronologique inverse. Ce document reste une référence permanente aux faits passés que l’on recherche.

Décembre 2017

Date Évènement
30 décembre Espagne Catalogne : le Chef du gouvernement espagnol M. RAJOY annonce qu’il convoque la première session du nouveau Parlement Catalan pour le 17 janvier 2018.
26 décembre Europe des régions : « Le Figaro » publie un dossier intitulé : « le 60ème anniversaire de l’UE miné par la menace d’une guerre de sécession larvée » (sous-entendu par la Catalogne, la Corse, la Flandre, la Lombardie, la Vénétie …) : au-delà de ce titre un peu réducteur il s’agit d’une reprise d’informations d’Eurostat (à partir d’une nomenclature qui répartie l’UE en 276 territoires) qui met en exergue les écarts de richesse entre les territoires.
24 décembre Turquie : ERDOGAN (reçu à l’Elysée le 4 janvier 2018) renforce encore l’État d’exception avec la signature de deux nouveaux décrets au prétexte bien sûr de l’anti-terrorisme !
21 décembre Espagne Catalogne : les élections au Parlement régional ne résolvent pas la crise, elles aboutissent à affaiblir le Chef du Gouvernement espagnol M. RAJOY.
CIUDADANOS (parti centriste) arrive en tête et obtient 37 sièges (sur 135) ; le parti « Ensemble pour la Catalogne » (liste conduite par PUIGDEMONT) obtient 34 sièges ; « Gauche républicaine de Catalogne » (ERC) obtient 32 sièges ; le « parti des socialistes de Catalogne » (PSC) obtient 17 sièges ; « CUP » (candidature d’unité populaire) obtient 4 sièges et le « PP » (Parti Populaire de RAJOY) 3 sièges.
Le taux de participation à cette élection a été important : 82%.
Dans cette élection il y a deux gagnants : le parti centriste et les indépendantistes et un perdant le chef du gouvernement espagnol : désavoué dans la gestion de cette importante controverse. En l’état actuel la crise va donc vraisemblablement durer encore.
20 décembre Pologne : la Commission Européenne décide d’activer l’article 7 du Traité de l’Union (qui dans son point 1 énonce que par un vote des 4/5ème de ses membres le Conseil peut constater qu’il existe : « un risque clair de violation grave par un État membre des valeurs de l’UE ») à l’encontre de la Pologne concernant la violation de l’indépendance du pouvoir judiciaire.
15 décembre Autriche : les négociations pour constituer un gouvernement entre la droite (ÖVP) et le parti d’extrême droite (FPÖ) ont abouti : l’extrême droite obtient des ministères régaliens : Défense, Intérieur, ainsi que Transports et Santé… La jeunesse du futur Chancelier -31 ans- ne l’a manifestement pas immunisé de conclure des alliances politiques douteuses. Contrairement à l’année 2000 où les institutions européennes avaient pris des sanctions : cette fois c’est « silence radio » !
14/ 15 décembre Conseil Européen : accord final sur les pré-négociations concernant le Brexit [paquet financier ; garanties juridiques pour les résidents européens – frontières en Irlande] : la deuxième phase des négociations sur la nature des futures relations commerciales peut commencer.
Les lobbys de la Place financière de Londres sont en action pour obtenir : une période de transition de deux ans après 2019 et une équivalence des règles il s’agirait donc d’avoir un Royaume-Uni cette fois hors de l’UE tout en étant dedans !

Le Président de la Commission, le Président du Parlement Européen et le Président de l’Estonie (pour la présidence tournante) s’accordent sur les sept domaines d’action prioritaires pour la période 2018 – 2019 : sécurité pour les concitoyens européens – politique migratoire – emploi, croissance, investissement – marché unique numérique – dimension sociale – union de l’énergie et changement climatique – légitimité démocratique.
13 décembre Royaume-Uni : le Parlement britannique impose à T. MAY un quasi-droit de veto sur l’accord final avec l’UE.

L’emploi est en hausse de 0,4% dans la zone euro et de 0,3% dans l’UE à 28 au 3ème trimestre 2017 par rapport au 2ème trimestre 2017.
12 décembre Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (FEIS) est prolongé jusqu’en 2020 : le plan mobilisera jusqu’à 500 milliards.
8 décembre Pologne : M. MORAWIECKI –jusqu’alors Ministre des Finances- est nommé à la tête du gouvernement par le Président A. DUDA.

Brexit : un accord est semble-t-il trouvé avec le Royaume-Uni : le « chèque de sortie » serait autour de 50 milliards ; un compromis aurait été trouvé sur les garanties et recours possibles pour les ressortissants de l’UE résidant au Royaume-Uni ; quant à la question des frontières entre l’Irlande du Nord et la République d’Irlande le compromis évoqué dans la presse (« pas de retour à une frontière dure ») semble assez ambigu : à suivre.
7 décembre France : Assemblée Nationale : Mme Valérie GOMEZ-BASSAC publie un rapport sur « les conventions démocratiques de refondation de l’Europe »

Conjoncture : pour le 3ème trimestre (Eurostat) le PIB s’établit à +0,6% par rapport au trimestre précédent tant dans l’UE que dans la zone euro.

Hongrie : la Commission décide de renvoyer ce pays devant la Cour de justice de l’UE pour non-respect de ses obligations juridiques en matière d’asile et pour ses lois sur les ONG et l’enseignement supérieur.

Règles prudentielles : un accord dit de « Bâle 3 » est trouvé entre européens et américains.

Allemagne  : Martin SCHULTZ est réélu à la tête du SPD ; ce parti accepte d’ouvrir des négociations pour constituer un éventuel gouvernement avec A. MERKEL.
6 décembre La Finlande célèbre le centième anniversaire de son indépendance.
5 décembre « Paradis fiscaux » : l’UE publie une liste rouge des paradis fiscaux qui comprend 17 États ou juridictions : Bahreïn – Ile de Guan – Grenade – Corée du Sud – Macao – Iles Marshall – Mongolie – Namibie – les Palaos – Sainte Lucie – Trinité-et-Tobago – Tunisie – Émirats arabes unis – Panama – Barbade et les îles Samoa.
Il y a également deux autres listes : une liste dérogatoire de 8 pays durement touchés par les ouragans de septembre et une liste grise de 47 juridictions (parmi lesquelles les îles anglo-normandes).

Le Parlement européen et le Conseil sont tombés d’accord pour renforcer les « les instruments de défense commerciale » de l’Union.
4 décembre Brexit : la négociation avec Bruxelles bute sur la question de l’Irlande : T. MAY est manifestement prisonnière de son alliance avec la DUP (parti unioniste démocrate) particulièrement intransigeant.

Euro-groupe : Mario CENTENO est élu Président de l’euro-groupe pour un mandat de deux ans et demi. Il entrera en fonction le 13 janvier 2018.

Irlande : le gouvernement annonce avoir trouvé un accord avec Apple afin de commencer à collecter début 2018 la somme de 13 milliards € correspondant aux avantages fiscaux jugés indus par la Commission.

Novembre 2017

Date Évènement
30 novembre Brexit : selon le journal « Le Monde » Londres aurait accepté la facture de sortie de l’UE : à suivre.

Zone euro : quatre candidats sont en lice pour la présidence de l’Euro groupe : Mario CENTENO (Portugal) – Pierre GRAMEGNA (Luxembourg) – Peter KAZIMIR (Slovaquie) – Dana REIZNIECE – OZOLA (Lettonie).
29 novembre Politique agricole commune : la Commission Européenne réfléchit à une nouvelle réforme de la PAC.

Round de négociations commerciales entre l’UE et le MERCUSOR (Brésil- Argentine – Uruguay- - Paraguay) : la question d’une importante de viande bovine venant de ces pays fait débat.

TPIY (Tribunal pénal international pour l’ex Yougoslavie) : les juges prononcent une peine de 20 ans de prison pour crimes contre l’humanité à l’encontre du croate Slobodan PRALJAK lequel au prononcé de son jugement se suicide en plein tribunal.

Élections européennes 2019 : le 1er Ministre reçoit les différents dirigeants des partis politiques et annonce pour ces élections un retour à des listes nationales.
27 novembre Le glyphosate est autorisé dans l’Europe pour 5 ans par les États européens. L’Allemagne s’étant précédemment abstenu a cette fois voté pour. Cette situation a créé une mini-crise en Allemagne : le ministre de l’agriculture (CSU) Christian SCHMIDT ayant pris le contre-pied de la ministre de l’environnement (SPD) Barbara HENDRICKS.
24 novembre La Commission Européenne présente le 3ème rapport sur l’état de l’Union de l’énergie qui « montre que la transition de l’Europe vers une société à faible émission de carbone est en train de devenir la nouvelle réalité de l’UE sur le terrain ».
23 novembre La 1ère Ministre « ultra-conservatrice » de Pologne, Beata SZYDLO, est reçue par Emmanuel MACRON.
22 novembre Ex-Yougoslavie : le TPIY (tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie) condamne le général Rato MLADIC (ex chef des Serbes de Bosnie) à la perpétuité pour « crimes de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre » pour l’élimination de milliers de Bosniaques musulmans à SREBRENICA.

La Cour des Comptes de l’UE (« Les Echos ») critique sévèrement l’exécutif européen dans sa gestion courtermisme des trois programmes de redressement de la Grèce.

« Semestre Européen » : publication des premiers éléments pour 2018 : examen annuel de la croissance – rapport sur le mécanisme d’alerte – rapport conjoint sur l’emploi- recommandation concernant la politique économique de la zone euro- examen des projets de plan budgétaire.
20 novembre Brexit. Le conseil des ministres des affaires étrangères de l’union européenne choisit Paris pour accueillir l’Autorité bancaire européenne » (ABE – 150 salariés) et Amsterdam pour accueillir l’Agence européenne pour le médicament (AEM – 900 salariés) suite au Brexit.
19 novembre Allemagne : échec des négociations entre les trois partis : CDU/CSU – Verts – Parti libéral.
18 novembre Le Conseil et le Parlement européen sont parvenus à un accord pour le budget 2018 de l’UE : le montant des crédits d’engagements est fixé à 160,1 milliards et celui des crédits de paiements à 144,7 milliards.
17 novembre Sommet social, le 1er sommet social de l’UE depuis 20 ans, à Göteborg : le « socle des droits sociaux européens » fait l’objet d’une proclamation par les présidents du Parlement Européen, de la Commission et du Président en exercice de l’UE.
13 novembre Défense : 23 pays de l’UE se mettent d’accord pour une « coopération structurée permanente dans le domaine de la défense ».
12 novembre Le Président Slovène sortant Borut PAHOR remporte l’élection présidentielle au second tour avec 52,9% des voix (la participation n’est seulement que de 41,7%).

Catalogne : Soraya SAENZ de SANTAMARIA est désignée par RAJOY pour assurer l’intérim de la présidence de la Catalogne.
10 novembre Brexit : le négociateur européen Michel BARNIER met les points sur les i à l’adresse des britanniques = pas de négociations pour de nouvelles relations commerciales tant que les questions financières liées au départ de l’UE ne sont pas réglées.

Autriche : interview dans « Le Monde » du futur Chancelier autrichien Sébastien KURZ (chrétien conservateur du parti populaire ÖVP) qui a remporté les élections législatives du 15 octobre avec 31,5% des voix. Il déclare « mon gouvernement se devra de rester pro-européen » mais dans le même temps il négocie une coalition avec le parti d’extrême- droite (FPÖ).
9 novembre Glyphosate. La Commission européenne ne parvient pas à trouver un accord sur la durée d’utilisation du glyphosate.

Brexit : 6ème séance de négociations UE-Royaume-Uni.

Conjoncture : la Commission européenne rehausse ses prévisions de croissance à : 2,1% pour la zone euro en 2018 et 1,9% en 2019.

La Commission publie un rapport sur la mise en œuvre des accords de libre-échange.

Catalogne : les indépendantistes manifestent très nombreux pour l’indépendance et la libération des responsables catalans arrêtés.
8 novembre Royaume-Uni  : départ forcé du gouvernement de Priti PATEL, secrétaire d’Etat au développement international, pour avoir multiplié contacts et rendez-vous avec le gouvernement israélien sans en avoir référé à la Première Ministre.

Décidément la situation politique au Royaume-Uni n’est pas stable du tout après des déclarations inappropriées de Boris JONHSON le 1er novembre concernant la situation d’une irano-britannique condamnée en Iran à cinq ans de prison.

Espagne : la Cour constitutionnelle espagnole annule la déclaration d’indépendance de la Catalogne.
5 novembre Catalogne. Le parquet belge décide que Carles PUIGDEMONT est laissé en liberté conditionnelle (sous caution) avec interdiction de quitter le pays en attendant que la justice belge statue sur les mandats d’arrêt européens émis par la justice espagnole.
3 novembre Catalogne : Carles PUIGDEMONT se trouve en Belgique ; la justice espagnole a émis un mandat d’arrêt européen à son encontre.
2 novembre Royaume-Uni  : la Banque d’Angleterre augmente son taux d’intérêt directeur de 0,25% à 0,50% (l’inflation atteint désormais 3% tandis que le taux de chômage est à 4,3%).
1er novembre Royaume-Uni : harcèlement sexuel : le ministre de la défense britannique Michaël FALLON est amené à démissionner pour des faits remontants à 2002.

Octobre 2017

Date Évènement
31 octobre Allemagne : Le Monde consacre deux pages au système bancaire allemand (pas si solide que cela) et à la reprise possible de la Commerzbank par Unicrédit, BNP Paribas ou le Crédit Agricole.

Espagne / Catalogne : l’Ex Président de Catalogne Carlos PUIGDEMONT s’est « enfui » ( ?) et a rejoint la Belgique.
29 octobre Espagne / Catalogne : démonstration de force des « unionistes » à Barcelone : selon les chiffres 300.000 à un million de personnes manifestent pour le maintien de l’unité de l’Espagne.
27 octobre Espagne / Catalogne : la crise (l’escalade même) continue : Madrid est prêt à mettre sous tutelle la région en application de l’article 155 de la Constitution.
Le camp indépendantiste semble partagé sur la stratégie à suivre mais s’aligne sur la proclamation de l’indépendance.
Le gouvernement espagnol convoque des élections régionales pour le 21 décembre.

« Brexit » : Le Monde : « l’ombre du Brexit sur l’économie britannique » : la croissance pour 2017 (comme celle prévue pour 2018) est désormais inférieure à celle de la zone euro.
26 octobre Fiscalité : La Commission ouvre une enquête fiscale concernant un régime fiscal soupçonné de favoriser les multinationales au Royaume-Uni.

Politique monétaire européenne : la BCE va faire passer les rachats de dettes d’Etat et d’entreprises (« le quantitative easing ») de 60 à 30 milliards par mois en janvier 2018.
25 octobre La Commission européenne décide le retrait du projet de réforme des structures bancaires.
« Finance Watch » regrette que la Commission ne tire pas tous les enseignements de la crise et retire ce projet de séparation des activités bancaires.
24 octobre Allemagne : le Parlement issu des élections législatives du 24 septembre élit son Président : Wolfgang SCHÄUBLE (ex ministre des Finances) : 501 voix pour, 130 contre et 30 abstentions.
Ce Parlement se caractérise par l’entrée de 94 députés d’extrême droite élus sous l’étiquette de l’AfD.

Autriche : le vainqueur des élections, le conservateur de l’ÖVP : Sébastien KURZ, entame des pourparlers pour constituer un gouvernement avec le parti d’extrême droite (FPÖ) parti qui se caractérise de plus par le fait d’avoir signé un accord de coopération avec le parti « Russie Unie » de POUTINE.

Santé publique glyphosate : ce produit est classé « cancérogène probable pour les humains » par le Centre international de recherche sur le cancer : ce qui n’empêche pas les lobbies –dont la FNSEA- de demander le maintien de son utilisation. Ce alors que le Parlement Européen en demande l’interdiction tandis qu’une pétition d’initiative citoyenne a recueilli plus d’un million de signatures pour soutenir l’interdiction du produit.
La Commission Européenne hésite, est gênée et semble s’orienter vers une utilisation du produit limitée à cinq ou sept ans : à suivre.
23 octobre Travailleurs détachés : un compromis est trouvé au plan européen mais au prix d’un texte ambigu : la durée du détachement est fixée à 12 mois (comme le voulait la France) avec une possibilité de 6 mois complémentaire. Mais, ce texte ne concerne pas les transports qui sont renvoyés à un autre texte. Quant à l’application de cette directive elle n’est pas prévue avant quatre ans.
Ce texte négocié au sein du Conseil Européen fait maintenant l’objet d’une négociation au sein du trilogue (Parlement Européen – Conseil – Commission) : donc la discussion n’est pas achevée.
20 octobre Tribune dans Le Monde de Sigmar GABRIEL, ministre des Affaires étrangères (SPD) en soutien aux propositions d’Emmanuel MACRON sur la refondation de l’Europe.

Espagne : nouvelle intervention du Roi d’Espagne Felipe VI : « L’Espagne doit faire face à une tentative inacceptable de sécession dans une partie de son territoire national ».

République Tchèque : le parti ANO (« Action des citoyens insatisfaits ») –parti populiste du milliardaire Andrey BABIS- est en tête des élections législatives avec 29,64% des suffrages et 78 sièges.
19 octobre « Brexit » : le journal Le Monde recense les difficultés –chiffres à l’appui- du Royaume-Uni liées au Brexit : baisse de la croissance au 1er semestre 2017 : hausse des prix de 3% en septembre ; chute de la livre d’environ 15% depuis le référendum du 23 juin 2016 ; ralentissement des investissements.

Conseil Européen : à l’ordre du jour : la politique étrangère, le numérique, les migrations.
18 octobre Allemagne : les négociations pour constituer un nouveau gouvernement commencent entre la CDU-CSU ; les Libéraux et les Verts : « c’est parti pour un long moment de tractations ».
16 octobre Malte : assassinant d’une figure de l’anti-corruption : la blogueuse Daphne CARUANA.
Parlement européen : la Commission Emploi parvient à un compromis sur la question des travailleurs détachés : « même salaire pour un même lieu pour un même poste » ; le détachement serait limité à 24 mois (Macron souhaitait que cette durée soit de 12 mois) : à suivre.
15 octobre Allemagne : le SPD remporte l’élection en Basse-Saxe

Autriche : Sébastien KURZ (ÖVP, conservateurs, 31 ans) remporte les élections législatives avec 31,4% des suffrages et 61 sièges. Le parti populiste du FPÖ se classe en deuxième position avec 27,4% des voix et 53 sièges. Le parti social-démocrate (SPÖ) arrive troisième avec 26,7% des voix et 52 sièges.
12 octobre « Brexit » : déclaration de Michel BARNIER à l’issue du 5e round de négociations : « Pas de grands pas en avant dans les négociations ».

Allemagne : le pays va prolonger jusqu’en mai 2018 le contrôle à ses frontières.
11 octobre La Commission publie ses propositions pour achever l’Union bancaire.
Catalogne : Madrid pose un ultimatum à la Catalogne : l’incompréhension demeure totale.
10 octobre Espagne / Catalogne : le Président de la Généralité de Catalogne Charles PUIGDEMONT proclame les résultats du référendum controversé du 1e octobre sur l’indépendance de la Catalogne sans en fixer la date espérant pouvoir ouvrir des négociations avec Madrid ( ?)
9 octobre Septième publication du rapport sur la cohésion : il démontre qu’il y a encore beaucoup à faire en matière de cohésion avec des choix difficiles à venir en matière budgétaire compte-tenu en particulier du retrait du Royaume-Uni.

« Brexit » : ouverture de la 5e séance de négociation UE-Royaume-Uni dans un contexte de politique interne au RU marqué par l’affaiblissement de la Première Ministre.

Pays-Bas : 208 jours après les élections un gouvernement de coalition est constitué (avec une seule voix de majorité) entre le « parti libéral et démocrate » du premier ministre sortant Mark RUTTE – « l’Appel chrétien démocrate » - les « centristes réformateurs » de D66 et la petite formation protestante « Christen Unie ».
6 octobre Catalogne : importantes manifestations dans le pays des « silencieux » hostiles à l’indépendance de cette région de l’Espagne.
5 octobre Catalogne : les milieux économiques régissent à la poussée indépendantiste : les banques espagnoles sont sanctionnées par les marchés ; l’agence de notation financière S-P Global Ratings place la note de la Catalogne sous surveillance négative.

La Commission adopte une initiative visant à stimuler l’apprentissage en Europe : cette initiative est liée au « Socle européen des droits sociaux ».

Les députés européens ont donné leur feu vert à la création d’un parquet européen afin de lutter contre la fraude.

L’emploi s’améliore dans l’UE : au cours du 2e trimestre 2017 l’emploi a augmenté de 1,5% dans l’UE et de 1,6% dans la zone euro par rapport à la même période de 2016.
4 octobre Concurrence : la Commission Européenne juge qu’Amazon a bénéficié d’aides d’Etat illégales au Luxembourg et lui inflige une amende de 250 millions d’euros à restituer au Grand -Duché.

La Commission Européenne assigne l’Irlande devant la Cour de Justice de l’UE pour non-récupération des 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux perçus illégalement par Apple.

La Commission adresse un avis motivé (deuxième étape de la procédure d’infraction) à la Hongrie en ce qui concerne sa loi relative aux ONG bénéficiant de capitaux étrangers.
3 octobre Espagne : intervention inhabituelle du Roi d’Espagne Felipe VI : il dénonce le gouvernement catalan qui s’est « mis en marge de la démocratie » en essayant de « rompre l’unité de l’Espagne et la souveraineté nationale »

Le Parlement européen adopte une résolution concernant l’état d’avancement des négociations avec le Royaume-Uni.
1 octobre Espagne : le référendum sur l’indépendance se déroule en Catalogne (90% pour avec 40% de votants). Madrid fait obstacle à ce référendum par les voies judiciaires et policières.
Des violences policières se déroulent lors des opérations de vote.

Royaume-Uni : le parti des « conservateurs » (les Tories) de Theresa MAY tient son congrès. Elle tente, avec difficultés, de rassembler son camp déchiré par les négociations sur le Brexit.

Septembre 2017

Date Évènement
25 septembre Grèce : l’UE clôt la procédure pour déficit imposée à la Grèce depuis 2009.
24 septembre « Brexit » : Tribune de T.MAY dans le « JDD » : tribune dans laquelle le ton change mais, elle propose surtout une période de deux ans supplémentaires pour mettre en œuvre un nouveau partenariat UE-Royaume-Uni : à suivre.

Allemagne : élections des députés : la CDU-CSU arrive en tête (33% des voix) mais en baisse ; le SPD obtient 20,5% des voix et est en baisse également.
Le fait marquant est l’arrivée en troisième position du parti xénophobe « l’Afd » avec 13% des voix. Les Verts obtiennent 9% et le parti libéral 10%.

Angela MERKEL sera reconduite comme Chancelière pour un 4ème mandat mais la constitution de sa majorité (probablement avec les Libéraux et les Verts) ne va pas être facile tant les divergences entre ces partis sont fortes sur l’immigration, l’Europe, le renforcement de la zone euro.
22 septembre Royaume-Uni : l’agence de notation Moody’s abaisse la note de crédit du pays.
21 septembre Entrée en vigueur provisoire de l’accord économique et commercial global (AECG/CETA) UE-Canada.
20 septembre La Commission Européenne propose de mettre en place une surveillance financière renforcée et plus intégrée pour l’Union des marchés de capitaux.
16/17 septembre 34ème édition des journées européennes du patrimoine : plus de 17.000 monuments, en France, ouvrent leurs portes.

Intéressante tribune dans « le JDD » du 17/9 d’Enrico LETTA (Président de l’Institut Jacques DELORS) et de Sébastien MAILLARD (Secrétaire Général) intitulée : « Davantage d’Europe, moins de Bruxelles » ils proposent : un seul siège pour le Parlement Européen (Strasbourg) ; des députés pour toute l’Europe dans une circonscription unique ; de mettre fin à la multiplication des sommets européens…
15 septembre Un attentat dans le métro à Londres fait 29 blessés.
13 septembre Discours du Président de la Commission devant le Parlement européen il propose notamment un « cadre pour la revue des investissements étrangers » et une plus grande transparence dans les accords de libre-échange.
12 septembre Royaume-Uni : le Parlement vote la « loi de retrait de l’UE » qui transpose dans le droit britannique les 12.000 règlements européens afin d’assurer la continuité juridique au passage le gouvernement abandonne « la Charte des droits fondamentaux de l’Union ».
11 septembre Espagne : Catalogne : un million de personnes favorables à l’indépendance défilent.

Norvège : élections législatives
7 septembre « Brexit » : le Parlement britannique commence l’examen du projet de loi « Repeal Bill » (loi d’abrogation) qui vise à incorporer dans la législation britannique les nombreuses dispositions européennes issues de 45 ans d’adhésion à l’UE.

Espagne : la Cour Constitutionnelle suspend le texte voté la veille par la majorité indépendantiste du Parlement régional de Catalogne : le bras de fer continue.

Conjoncture : pour le 2ème trimestre 2017 le PIB a crû de 0,6% dans la zone euro et de 0,7% dans l’UE à 28.

Le Président MACRON est en visite en Grèce : « Le Monde » publie une partie de son discours sur la relance de l’Europe.
6 septembre Pologne – Hongrie : dans une tribune parue dans « Le Monde » Viviane REDING (députée européenne- ancienne Vice- Présidente de la Commission) appelle à prendre des sanctions à l’encontre de la Pologne et de la Hongrie : deux pays réfractaires à l’état de droit.

La Cour de Justice européenne valide la décision de la Commission concernant la répartition obligatoire des demandes d’asile au nom de la solidarité et rejette le recours de la Slovaquie et de la Hongrie.

Août 2017

Date Évènement
31 août Hongrie : le Chef du gouvernement hongrois V. ORBAN ne manque pas de culot : il réclame à la Commission Européenne de prendre en charge la moitié du coût de la clôture anti-migrants (=440 millions d’euros) érigée à sa frontière avec la Serbie afin de protéger l’Europe et son pays des migrants !!!
30 août Erasmus (article du « Monde ») : l’article nuance le succès d’Erasmus dans la mesure où seulement 4% des étudiants européens ont pu en bénéficier.
28 août Brexit : 3ème séance de négociation. UE-Royaume-Uni : à l’ordre du jour : les droits des citoyens européens au R-Uni ; la situation spécifique de l’Irlande ; le règlement financier : tout cela avance très lentement.
23 août Rencontre entre le président français et ses homologues autrichiens, tchèques, slovaques : il semble que des progrès soient acquis concernant la question des travailleurs détachés.
22 août Concurrence : la Commission Européenne décide de l’ouverture d’une « enquête approfondie » concernant le rachat de MONSANTO par le géant allemand de l’agrochimie BAYER pour 56 milliards d’euros : cette opération donnerait naissance au numéro un mondial des pesticides et des semences.
17 août Espagne : attentats à Barcelone et à Cambris : au moins 14 morts et une centaine de blessés.
16 août Allemagne : le PIB a progressé de 0,6% au cours du 2ème trimestre.
15 août Politique monétaire  : la Cour Constitutionnelle de Karlsruhe s’interroge à nouveau sur le programme d’assouplissement quantitatif mené depuis 2015 par la BCE. Elle a saisi la Cour Européenne de Luxembourg.
14 août Banques (voir « Le Figaro ») : très importante perte de 3,243 milliards au 1er semestre 2017 de la banque italienne MONTE PASCH : l’Etat italien détient désormais 52% du capital social de la banque.
12 août Royaume-Uni : « Le Monde » consacre (presque deux pages à la remontée de CORBYN –chef du parti travailliste- dans les sondages (44% contre 34% à MAY) avec un titre une nouvelle fois en décalage avec le contenu du papier « CORBYN la renaissance surprise d’un loser ».

A l’occasion de la journée internationale de la jeunesse Eurostat publie des données concernant notamment les NEET (« sans emploi, ni en formation, ni en étude) : en 2016 la proportion NEET d’élève à 28,9% parmi les 25-29 ans –en France ce taux est de 19,2%
9 août Intéressante tribune dans « Le Monde » de quatre économistes dont A. BENASSY – QUERE du CAE- intitulée : « L’Europe doit se réformer sans attendre » il faut : finaliser l’union bancaire ; mettre en place un filet de sécurité budgétaire commun ; envisager une surveillance commune des marchés financiers …
8 août Allemagne  : excédent du commerce extérieur au mois de juin de 21,2 milliards ; dans le même temps le déficit commercial de la France s’est creusé de 4,7 milliards.
6 août « Brexit  » : selon des informations rapportées par le Sunday Telegraph, le Royaume-Uni serait prêt à payer jusqu’à 40 milliards son divorce avec l’UE (information reprise par « Le Figaro » du 7) sous la réserve d’un accord commercial large avec l’UE : à suivre
3 août Espagne  : en application d’un arrêt international émis par la Turquie le journaliste et écrivain turc HAMZA YALCIN est placé en détention à Madrid. Il est accusé par ERDOGAN d’appartenir à un groupe d’extrême gauche. La chasse aux journalistes par le pouvoir turc est désormais ouverte : un journaliste français Loup BUREAU est d’ailleurs détenu depuis le 26 juillet.
1er août Croissance  : selon Eurostat, entre avril et juin, la zone euro a retrouvé une croissance de 0,6%.

Juillet 2017

Date Évènement
31 juillet Chômage  : selon Eurostat le taux de chômage est tombé à 9,1% dans la zone euro en juin avec évidemment de fortes différences entre les pays : les plus bas taux de chômage sont en Allemagne et à Malte ; les taux les plus élevés en Grèce et en Espagne.
29 juillet « Brexit  » : interview dans « Le Monde » de Philip HAMMOND – Chancelier de l’Échiquier- : « nous allons quitter l’union en mars 2019 mais, nous resterons un membre de la famille européenne avec un ensemble complet d’accords » ; « La City constitue une partie importante de notre économie et celle de l’Europe… fragmenter ce marché très efficace serait très dangereux pour l’Europe ».
25 juillet Grèce  : retour réussi de la Grèce sur le marché obligataire qui a émis 3 milliards d’obligations à 5 ans au taux de 4,625%.
24 juillet Pologne  : le Président DUDA met son veto à deux lois (sur trois) controversées portant sur la Cour suprême et le statut du Conseil National de la magistrature.
23/24 juillet Allemagne  : interview –dans « Le Monde » - de Martin SCHULTZ –candidat SPD à la Chancellerie pour les élections législatives du 24/9- : « cette idée qui voudrait que nous [l’Allemagne] devrions tout décider puisque nous contribuons le plus met mal l’idée de la solidarité européenne » alors que l’Allemagne contribue certes pour 27% au Mécanisme européen de stabilité mais la France le fait à hauteur de 20% et l’Italie à hauteur de 18%... ». « Cette attitude qui consiste à dicter aux autres ce qu’ils doivent faire doit cesser ».
20 juillet En réponse à la politique d’isolement des USA, la Commission Européenne accélère les négociations de libre-échange avec le Japon, le Mexique, le Mercusor.
17 juillet « Brexit  » : 2ème séance de négociations UE- Royaume-Uni.
18 juillet Pologne  : le Président DUDA (pourtant issu du parti des ultra-conservateurs du PiS) menace de mettre son veto au texte controversé portant sur la « Cour suprême ». Des manifestations se déroulent d’ailleurs dans le pays sur la question de l’indépendance de la justice.
13 juillet Brexit  : le gouvernement britannique présente un projet de loi pour abroger la primauté du droit européen baptisé « projet de loi sur la sortie de l’UE ».

La Commission Européenne décide d’engager une procédure de sanction contre la Hongrie au sujet d’une loi relative aux ONG bénéficiant de capitaux étrangers.

19ème Conseil des Ministres franco-allemand : il est annoncé un projet concernant un avion de combat commun.
12 juillet Réunion à Trieste (Italie) des « Balkans occidentaux » : Bosnie-Herzégovine – Monténégro – Albanie – Macédoine – Kosovo – Serbie : l’objectif est le renforcement de la coopération régionale et la création d’une union douanière.

La Commission Européenne recommande la clôture de la procédure pour déficit excessif ouverte depuis 2009 à l’encontre de la Grèce.

Comité des Régions de l’UE : Karl –Heinz LAMBERTZ (PSE) sénateur de la Communauté germanophone de Belgique est élu Président du Comité des Régions pour deux ans.
10 juillet Selon Eurostat la population de l’UE au 1 janvier 2017 est de 511,8 millions d’habitants.
8 juillet CETA  : Y TRUDEAU et JC JUNCKER annoncent que le CETA devrait entrer en application « provisoire » dès le 21 septembre sans attendre la ratification par les 38 parlements nationaux et régionaux européens.
7/8 juillet Sommet du G20 à Hambourg : accord concernant la lutte contre le terrorisme et des partenariats (à construire) pour l’Afrique ; compromis sur l’intérêt économique du multilatéralisme ; désaccord avec les USA sur le climat.
7 juillet Grèce  : le MES (mécanisme européen de solidarité) approuve le versement de 8,5 milliards € dans le cadre du 3ème plan d’aide.
6 juillet Sommet UE-Japon : signature d’un accord politique de principe avec deux accords : le partenariat économique et l’accord de partenariat stratégique.

D. TRUMP est en visite en Pologne.

Sommet des 3 mers (Baltique, Adriatique et Noire) : objectifs : renforcer la coopération et les infrastructures régionales (transports, télécommunications, énergie, environnement)
5 juillet La Commission donne son accord à l’acquisition du constructeur OPEL –filiale européenne de Général Motors- par le groupe français PSA.
4 juillet La Commission Européenne propose un plan d’action pour « soutenir l’Italie, réduire la pression migratoire et renforcer la solidarité ».

Le Parlement Européen approuve la nomination de Mariya GABRIEL comme Commissaire européenne en charge de l’économie et de la société numérique. .
3 juillet Allemagne  : Angela MERKEL présente son programme pour les élections législatives du 24/9. Elle souhaite atteindre le plein emploi –moins de 3% de chômeurs d’ici 2025 (il est actuellement de 5,5%).
1er juillet Le taux d’inflation annuel de la zone euro est de 1,3% en juin 2017. Le taux de chômage est à 9,3% dans la zone euro en mai et de 7,8% dans l’UE à 28 (Source : Eurostat).

Juin 2017

Date Evènement
29 juin : Royaume-Uni : T. MAY obtient (de justesse : 323 voix pour – 309 contre) la confiance du Parlement sur son programme de gouvernement.
28 juin Futur budget européen : la Commission européenne présente plusieurs scénarios intégrant le fait que le départ du Royaume-Uni impactera le budget à hauteur de 10 à 11 milliards.
27 juin Bruxelles : la Commission européenne condamne Google (« Google shopping ») pour « abus de position dominante » à une amende de 2,42 milliards.
25 juin « L’Irlande du Nord : enjeu majeur du Brexit c’est le titre d’une page dans le journal Le Monde.

« Brexit » : « Le Monde » s’interroge sur la localisation des agences de régulation européenne localisées à Londres : EMA (Agence européenne du médicament – 900 fonctionnaires) et EBA (Agence bancaire européenne : 200 fonctionnaires).

Italie : la procédure de liquidation de deux petites banques de Vénétie : Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca : la Commission européenne a donné son feu vert à l’opération dont le coût est estimé à 17 milliards d’euros. Le plan de liquidation sur fonds publics prévoit le transfert des actifs sains de ces deux établissements à Intesa Sanpaolo la 1ère banque de détail en Italie pour un euro symbolique : 4,8 milliards serviront à « maintenir la capitalisation et à renforcer la situation patrimoniale » d’Intesa Sanpaolo.
23 juin Conseil Européen : à l’ordre du jour la relance de l’Europe ; la directive travailleurs détachés.

Grèce : l’agence de notation financière Moody’s relève d’un cran la note de la dette de long terme de la Grèce de Caa3 à Caa2.
19 juin Brexit : 1ère séance de négociation UE – Royaume-Uni. T. MAY propose d’accorder aux ressortissants de l’UE un statut définitif à la condition qu’ils aient vécu 5 ans au Royaume-Uni.
17 juin Brexit : André SAPIR –Chercheur à l’institut Bruegel-suggère que la question de la dette financière du Royaume-Uni soit confié à une cour arbitrale : soit la CJE, soit la Cour internationale de Justice, soit la Cour permanente d’arbitrage afin que les négociations UE-RU se concentrent les questions relatives aux citoyens et aux entreprises ?
16 juin Allemagne : décès de Helmut KOHL -87 ans- : Chef du gouvernement de 1982 à 1998 : artisan de la réunification allemande et promoteur de l’euro avec François MITTERRAND et Jacques DELORS.
15 juin Grèce : l’Euro-groupe accepte le déblocage d’une ligne de 8,5 milliards. Le FMI revient dans le jeu mais dans des conditions ambigües : sa participation est sous condition que la dette soit jugée soutenable ( ?)

À partir de ce jour les communications sur le téléphone mobile, les SMS, Internet seront au même prix dans son propre pays et dans tous les pays de l’UE.

Le Conseil Européen trouve un accord sur l’assistance financière à la Moldavie : 100M€
14 juin « Brexit » : entretien dans « Le Monde » (et plusieurs autres journaux européens) de Michel BARNIER sur le Brexit : il rappelle le cadre, les priorités, l’agenda de l’UE sur ces négociations. Les trois priorités de l’UE sont : la question des frontières (notamment entre Irlande et Irlande du Nord) ; les citoyens européens ; les obligations financières.

Irlande : Leo VARADKAR (« Fine Gaël ») est élu 1er Ministre (suite à la démission fin mai d’Enda KENNY)
13 juin Le programme « ERASMUS » a 30 ans : à l’origine il comprenait 11 pays ; aujourd’hui 33 ; 9 millions de jeunes ont participé à ce programme.
10 juin Le journal « Le Monde » consacre une page à la Hongrie : pays dans lequel la démocratie est de plus en plus « questionnée »
8 juin Politique monétaire : la BCE conserve le niveau de ses taux actuels. Elle poursuit son programme de rachats de dettes publiques et privés (60 milliards par mois). La BCE table désormais sur une croissance de 1,9% dans la zone euro en 2017 et 1,8% en 2018.

Royaume-Uni : les élections législatives anticipées convoquées par T.MAY ne lui apportent pas la majorité absolue qu’elle souhaitait (326 sièges) : elle perd au contraire 13 sièges tandis que le parti travailliste en gagne 30. Elle va être contrainte de faire alliance avec une ou plusieurs autres formations politiques : des discussions sont en cours avec le « parti unioniste démocrate nord-irlandais » (UDP) ultra-conservateur : cette situation ne va pas faciliter les négociations concernant le « Brexit » qui doivent normalement s’engager à partir du 19 juin.
7 juin La Commission Européenne publie un document de réflexion sur « l’Europe de la défense » qui propose la création d’un fonds pour renforcer la coopération entre les États membres de l’UE.
5 juin La LITUANIE lance la construction d’un grillage de 45 kms à sa frontière avec l’enclave russe fortement militarisée de Kaliningrad.

OTAN : le Monténégro devient le 29ème pays membre de cette organisation.
3 juin Malte : le parti travailliste –de Joseph MUSCAT- remporte les élections législatives avec 55,4% des suffrages.
1er juin Système bancaire italien  : le gouvernement italien et la Commission Européenne parviennent à s’entendre sur le plan de sauvetage de la Banca Monte dei Paschi di Sierra (BMPS) (la doyenne du système bancaire mondial fondée en 1472) : l’Etat italien serait autorisé à injecter 6,6 milliards d’euros dans le cadre d’une augmentation de capital de 8,8.

USA : le Président américain annonce que les USA se retirent de l’accord climat de fin 2015 : cette décision suscite un tollé général (à l’exception de la Russie) de l’UE, de la France, l’Allemagne, l’Italie ainsi que d’un certain nombre de décideurs américains.

Mai 2017

Date Évènement
31 mai Inflation : selon Eurostat l’inflation a progressé de 1,4% seulement dans l’Union monétaire en mai contre 1,9% en avril.

Publication par la Commission d’un important document de réflexion sur l’approfondissement de l’Union Économique et Monétaire.
25 mai Pologne : une loi limite l’accès à la pilule du lendemain : les droits des femmes sont de plus en plus rognés dans ce pays.
22 mai Royaume-Uni : un attentat à Manchester fait 22 morts et 59 blessés.

A signaler dans « Le Monde » (daté des 21 et 22) deux pages consacrées aux influences respectives de la France et de l’Allemagne à « Bruxelles ».

Commission Européenne : « Semestre européen » : la Commission publie ses recommandations pays par pays : concernant la France : la Commission s’inquiète du niveau élevé du déficit public ainsi que du chômage. Elle souhaite l’amélioration de l’accès au marché du travail notamment pour les travailleurs les moins qualifiés et les personnes issues de l’immigration et la révision de la formation professionnelle ; sur le plan de la fiscalité elle préconise d’augmenter la part de la TVA et de poursuivre la diminution de l’impôt sur les sociétés et de simplifier les mécanismes d’aides à l’innovation trop nombreux.
Ces préconisations à ce stade ont surtout une valeur indicative.

Grèce : les Ministres de la zone euro échouent à trouver un accord permettant le versement d’une nouvelle tranche d’aide. Cet échec est dû à un désaccord persistant entre le FMI et l’Allemagne et à son intransigeant Ministre des Finances : Wolfgang SCHÄUBLE.

« Brexit » : le Conseil Européen –à 27- autorise avec un mandat le début des négociations avec le Royaume-Uni.
21 mai Espagne : PSOE (parti socialiste espagnol) : Pedro SANCHEZ (écarté de la direction du parti en octobre 2016) reconquiert la direction du parti. Une « primaire » l’opposait à Susana DIAZ (présidente de la région de l’Andalousie).

Suisse : 58,2% des électeurs approuvent une nouvelle loi sur l’énergie qui vise à remplacer progressivement le nucléaire par des énergies renouvelables.

Le Journal « La Croix » consacre deux pages intéressantes à : « l’Europe centrale, la tentation autoritaire » (Pologne – Hongrie)
17 mai Grèce : grève générale de 24 heures pour protester contre la énième réforme des retraites à venir (la 14ème depuis 2010) : exigence de la « troïka » : ce processus s’avère être sans fin et socialement destructeur.

Hongrie : le Parlement Européen (à une courte majorité) adopte une résolution demandant l’activation de l’article 7 du Traité –comportant la possible suppression des droits de vote) à l’encontre de la Hongrie dont l’action de son gouvernement vise à une restriction des libertés civiles.
16 mai La Cour de justice européenne estime que les Parlements nationaux ont leur mot à dire dans la conclusion des accords de libre échange (ce à l’occasion du Traité UE-Singapour)

Conjoncture : selon Eurostat le PIB de l’UE comme celui de la zone euro a augmenté de 0,5% au 1er trimestre 2017
15 mai Le nouveau président français E MACRON rencontre A MERKEL à Berlin ; à l’ordre du jour : le statut du travailleur détaché ; la réforme de la zone euro ; l’après Brexit.
14 mai Allemagne : la CDU remporte les élections en Rhénanie du Nord Westphalie (région de près de 18 millions d’habitants) région détenue jusqu’alors par le SPD (lequel a déjà essuyé une défaite le 26 mars dans la Sarre puis le 7 mai dans le Schleswig Holstein)
11 mai Conjoncture : publication des prévisions de printemps de la Commission Européenne : la hausse du PIB pour les pays de la zone euro devrait être de 1,7% en 2017 et 1,8% en 2018 ; pour l’UE de 1,9% en 2017 et en 2018. Le taux de chômage serait de 9,4% en 2017 et 8,9 en 2018 pour la zone euro. En zone euro les déficits publics seraient de 1,4% en moyenne en 2017 et 1,3% en 2018.
La France fait toujours l’objet d’une surveillance rapprochée concernant les déficits publics (3% en moyenne pour 2017 – 3,2% en 2018) et ce en compagnie de l’Espagne, le Portugal et la Grèce.
9 mai Journée de l’Europe à l’occasion de la déclaration de Robert SCHUMAN du 9 mai 1950 qui proposait la création d’une Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier.
4 mai « Brexit » : le journal « Les Echos » fait part de relations tendues entre T. MAY et JC JUNCKER est en cause notamment le remboursement (autour de 60 milliards) correspondant aux engagements pris par le Royaume-Uni sur des programmes européens prévus pour s’étaler dans le temps.

A signaler dans le même journal un article intéressant sur la présence de l’extrême droite au pouvoir dans deux pays : la Norvège et la Finlande.
2 mai Grèce : les créanciers et la Grèce semblent prêts d’un accord pour le versement d’une nouvelle tranche : le pays a besoin d 7,4 milliards pour rembourser des échéances importantes à la BCE en juillet.

Une nouvelle fois ces créanciers exigent une énième réforme des pensions en 2019 : un cercle sans fin !

Avril 2017

DateÉvènement
29 avril Feuille de route de négociation concernant le « Brexit » : Sommet européen –à 27- sur la celle-ci précise notamment : « La préservation du marché unique exclut une participation fondée sur une approche secteur par secteur » « Un pays non membre de l’Union qui n’a pas à respecter les mêmes obligations qu’un État membre ne peut avoir les mêmes droits et bénéficier des mêmes avantages qu’un État membre ».
Cette feuille de route aborde d’autres points comme : la situation de l’Irlande, le siège des agences européennes installées au Royaume-Uni, le rôle de la Cour de Justice Européenne.
27 avril La Cour de justice européenne rend un jugement –difficile à interpréter- concernant les travailleurs détachés.
26 avril La Commission Européenne présente ses propositions concernant le « le socle des droits sociaux ».

Selon une étude d’Eurostat les 28 États membres de l’UE ont accordé la protection en 2016 à plus de 700.000 demandeurs d’asile (dont plus de la moitié étaient syriens).

Hongrie : le 1er Vice-Président de la Commission Européenne Frans TIMMERMANS annonce le lancement d’une procédure d’infraction à l’encontre de la Hongrie après l’adoption de la loi sur l’éducation et le renforcement des règles sur les ONG.
24 avril Selon Eurostat l’endettement public de l’Union Européenne s’établi à 83,5% en 2016 et le déficit public à 1,4%. ; pour la zone euro le déficit public est de 1,5% du PIB (il était de 2,1% en 2015).
21 avril Grèce : le pays a dégagé un excédent primaire de 3,9% du PIB en 2016 : bien au-delà des objectifs de la fameuse « troïka » : que va -t-elle pouvoir maintenant inventer comme nouvelles mesures ?
19 avril Le taux annuel d’inflation s’établit en mars à 1,5% pour la zone euro et à 1,6% pour l’UE.
18 avril Royaume-Uni : T. MAY annonce la tenue d’élections anticipées pour le 8 juin afin dit-elle de « consolider sa position lors des négociations sur le Brexit ».
10 avril Conjoncture : l’OCDE confirme un redressement économique dans la zone euro.
9 avril France élection présidentielle : intéressant dossier dans « Le Monde » sur les positions des candidats sur l’euro.
8 avril 46ème anniversaire de la fondation de « l’Union Romani internationale » devenue la « journée internationale des Roms » : cette communauté de plusieurs millions de personnes est affrontée à l’extrême pauvreté et aux discriminations.

Allemagne  : le journal « Le Monde » met –à juste titre- l’accent sur les excédents du pays : 257 milliards d’excédents la balance des paiements courants en 2015 ceci alors que le pays souffre d’une insuffisance notoire d’investissements en matière d’éducation et d’infrastructures.
5 avril Brexit : le Parlement européen adopte une résolution sur les conditions de retrait du Royaume-Uni de l’UE.
3 avril Chômage : selon Eurostat le taux de chômage dans l’UE atteint 8% en février et 9,5% dans la zone euro.

16 membres de l’UE –dont la France et l’Allemagne- ont décidé de créer un parquet européen spécialisé dans la lutte contre la fraude aux intérêts financiers de l’UE : le bon usage ici des « coopérations renforcées ». Car selon la Commission Européenne les fraudes s’élèvent à : 50 milliards par an pour les fraudes transfrontalières à la TVA. De son côté la Cour des Comptes Européenne estime que le manque à gagner global lié aux infractions financières atteint le chiffre de 168 milliards.
2 avril Serbie : élection présidentielle : le 1er Ministre A. JUCIC remporte cette élection avec 57% des voix.

Mars 2017

Date Évènement
31 mars « Brexit » : le Président du Conseil Européen – D. TUSK- fait parvenir aux 27 un document listant les principes devant guider la négociation de sortie du Royaume-Uni de l’UE. Ce document sera finalisé au Sommet Européen du 29 avril.
30 mars La Lyod’s créée une compagnie d’assurances européenne à Bruxelles.
29 mars « Brexit » : T. MAY écrit au Président du Conseil Européen et déclenche ainsi la procédure prévue à l’article 50 du Traité pour la sortie du Royaume-Uni de l’UE.
Les négociations de sortie sont maintenant censées se dérouler sur deux ans.

La Commission Européenne refuse la fusion entre les bourses de Londres et de Francfort.
28 mars Hongrie : V. ORBAN continue ses attaques intempestives « hors limites » : il veut mettre en cause le financement de l’Université d’Europe Centrale par le financier d’origine hongroise G SOROS et par ailleurs dans la loi « anti-immigration » il prévoit le placement en détention systématique des demandeurs d’asile regroupés dans deux camps fermés.
26 mars Bulgarie : élections législatives : la droite bulgare – menée par Boïko BORISSOV- remporte les élections.

Allemagne : élections régionales dans la Sarre : la CDU remporte cette élection.
25 mars Cérémonies à Rome sur les 60 ans du Traité de Rome instituant la « Communauté économique européenne ».
22 mars Belgique : Bruxelles : triste anniversaire des attentats qui le 22 mars 2016 ont fait 32 morts et plus de 300 blessés.

Londres  : un attentat terroriste fait 4 morts – 29 blessés dont 3 élèves du Lycée Saint-Joseph de Concarneau (Finistère)
21 mars Publication dans « Le Monde » d’une série de 5 articles sur l’UE et la naissance du Traite de Rome (1957).
19 mars Allemagne  : Martin SCHULZ (Ex Président du Parlement Européen) est élu à la tête du SPD. Dans les sondages, il est au coude à coude, avec la Chancelière en vue des élections du 24 septembre.
15 mars Pays-Bas : aux élections législatives le leader xénophobe G WILDERS ne réalise par la performance annoncée : il arrive quand même en seconde position derrière le 1er Ministre sortant : le libéral RUTTE. Le Parlement est le reflet d’un paysage politique éclaté avec 13 partis politiques. La constitution d’un nouveau gouvernement ne va pas être simple.

Publication du rapport général 2016 sur l’activité de l’Union Européenne (108 pages) et principales réalisations (20 pages).
14 mars La Cour de Justice Européenne (CJUE) estime qu’une entreprise peut interdire le port du voile à condition que cette interdiction soit stipulée dans un règlement interne et que l’interdiction soit justifiée par un « objectif légitime » comme la relation avec la clientèle.
13 mars Brexit : le Parlement de Westminster adopte définitivement le projet de loi autorisant la 1ère Ministre à activer le Brexit (article 50 du Traité).

Dans le même temps Nicola STURGEON -1ère Ministre de l’Ecosse- annonce qu’elle va solliciter un vote du Parlement d’Edimbourg sur l’indépendance de la province.
10 mars France : politique : Benoit HAMON (PS) présente dans « Le Monde » son « projet pour l’Europe » comportant : la mise en place d’une Assemblée démocratique de la zone euro, la déduction de la règle des 3% des déficits publics des dépenses de défense ainsi que celles concernant l’accueil des migrants.
9 mars Donald TUSK –Premier Ministre de la Pologne de 2007 à 2014- est reconduit –malgré l’opposition des dirigeants actuels de son pays- président du Conseil Européen pour deux ans et demi.

Politique monétaire : la BCE ne modifie pas ses taux et revoit à la hausse ses prévisions économiques à 1,8% en 2017 (contre 1,7% précédemment).
8 mars Sommet social tripartite : à l’ordre du jour : la révision de la directive « travailleurs détachés » et la préparation (pour le 26 avril) du « socle européen des droits sociaux ».
7 mars Interview du Président de la République dans plusieurs journaux européens dont « Le Monde » sur le devenir de l’Europe et le risque Le Pen lors de la présidentielle.

« Brexit » : la Chambre des Lords veut être consultée sur les résultats de la négociation (un amendement dans ce sens est adopté par 366 voix contre 268).

Hongrie  : le Parlement adopte une loi –contraire au droit européen- prévoyant la mise en détention systématique de tous les migrants entrés dans le pays.
6 mars Mini-sommet européen à Versailles avec la Chancelière allemande, le Président du Conseil italien, le 1er Ministre espagnol et F. HOLLANDE : l’accent est mis sur les coopérations renforcées entre Etats et les questions de défense.
4 mars Irlande du Nord  : les deux partis –à la suite de l’élection régionale- sont quasiment à égalité : le DUP (parti unioniste démocrate – probritannique) recueille 28,6% des voix (28 des 90 sièges) et le Sinn Fein recueille 27,91% des voix et 27 sièges. Voilà qui ne va pas faciliter la constitution d’un gouvernement sachant que le pays a voté à 56% contre le Brexit.
2 mars Déclaration conjointe des Ministres sur le socle européen des droits sociaux par : la France – le Luxembourg – Malte – Suède – Autriche – Allemagne – Portugal – République Tchèque – Pays-Bas- Slovaquie – Italie.
1er mars La Commission Européenne présente « un livre blanc » sur l’Avenir de l’Europe » comportant réflexions et scénarios (5) pour l’UE à 27 à l’horizon 2025.

« Brexit » : la Chambre des Lords -lors de l’examen du texte concernant la sortie de l’UE- adopte un amendement qui accorde un droit automatique de résider Outre-Manche pour les résidents européens : celui-ci n’est pas du goût de T. MAY. Le projet de loi et l’amendement en question seront revus par la Chambre des Communes à la mi-mars.

Février 2017

Date Évènement
26/27 février Extrêmes-droites : Le Monde publie une série d’articles sur les déboires judiciaires du front national dont une page consacrée à l’extrême droite en Europe : on y apprend – de façon surprenante- que le Parlement européen aura attribué aux six partis nationalistes environ 7 millions de subventions en 2017.

Manifestement le parlement européen devrait revoir les modalités d’attribution des subventions aux partis politiques.
23 février Allemagne : le pays enregistre un excédent budgétaire de 23,7 milliards en 2016 (le plus important depuis la réunification du pays en 1990).
22 février La Commission Européenne publie son rapport annuel sur « les déséquilibres macroéconomiques » dans l’UE et s’inquiète particulièrement des dettes publiques élevées concernant l’Italie et le Portugal.

Inflation  : selon Eurostat le taux d’inflation annuel de la zone euro s’établit à 1,8% en janvier 2017 (1,1% en décembre 2016) ; celui de l’UE s’établit à 1,7% (1,2% en décembre 2016).
20 février Grèce : à l’Euro-groupe le dossier grec est à nouveau à l’ordre du jour : le FMI et l’Allemagne continuent à jouer un jeu dangereux concernant ce pays.
Il semble cependant qu’un accord se soit dégagé concernant la poursuite des versements concernant le troisième plan d’aide avec, comme toujours, l’exigence de contreparties concernant la réforme des retraites.
17 février Le Premier ministre français, Bernard CAZENEUVE, rend visite à Theresa MAY à Londres. Les dossiers à examiner entre les deux pays ne manquent pas : les modalités de sortie du Royaume-Uni de l’UE, le sort des ressortissants installés au R-Uni, le dossier des migrants.
15 février Le Parlement Européen approuve le CETA –accord commercial entre l’UE et le Canada- par 408 voix pour – 254 contre et 33 abstentions. Cet accord reste à ratifier par les 38 parlements nationaux et régionaux. Il entrera provisoirement en vigueur début avril.
13 février Conjoncture économique : la Commission Européenne dans ses prévisions estime que la croissance de la zone euro devrait être de 1,6% en 2017 et de 1,8% en 2018.
8 février Brexit : les députés britanniques adoptent par 494 voix contre 122 le projet du gouvernement autorisant à lancer les négociations de sortie du Royaume-Uni de l’UE.
7 février Pologne : La Chancelière allemande est en visite dans ce pays avec lequel les difficultés sont nombreuses : l’État de droit dans ce pays, la réforme des traités européens…

Le Traité de Maastricht qui a jeté les bases menant à l’adoption de l’euro fête dans la discrétion ses 25 ans.

Grèce : le FMI publie un rapport sur la situation économique de la Grèce qui met en avant les difficultés du pays notamment la vulnérabilité des finances publiques : ce qui serait bien c’est qu’un jour les différentes instances internationales, européennes, allemandes, grecques se mettent enfin d’accord sur le diagnostic et les remèdes pour ce pays qui faut-il le rappeler souffre socialement beaucoup.

Écosse  : le Parlement écossais s’oppose par 90 voix contre 34 au projet du gouvernement britannique de sortir de l’UE.
5 février Roumanie  : après 6 jours de protestation le gouvernement retire les ordonnances qui visaient à assouplir la lutte contre la corruption.

Allemagne  : interview de Joachim GAUCK (Le Monde des 5/6) : président de la République jusqu’au 12 février : « les allemands restent fidèles au projet européen », « je ne crois pas que le Brexit serve d’exemple à d’autres États » ; sur le décret anti-corruption de TRUMP : « il n’est pas compatible avec nos conceptions de la dignité humaine ».
3 février Conseil Européen à La Valette (capitale de Malte) à l’ordre du jour : la question des migrants – le positionnement de l’UE à l’égard de TRUMP – la préparation de la future déclaration de Rome (mars).
2 février Brexit  : le gouvernement britannique publie –au lendemain du vote au Parlement- un « livre blanc » sur le « Brexit » pour négocier avec l’UE « un nouveau partenariat positif et constructif » : il semble bien (à lire la presse) que celui-ci soit loin d’apporter des réponses concrètes aux questions qui devront pourtant être apportées lors des négociations de sortie de l’UE.
1er février Brexit  : la Chambre des Communes approuve –par 498 Pour et 114 Contre- le projet de loi qui autorise la Première Ministre à recourir à l’article 50 du Traité de Lisbonne.

Roumanie  : manifestations importantes visant à dénoncer les décisions prises par le gouvernement socialiste concernant l’assouplissement de la lutte contre la corruption.

Janvier 2017

Date Évènement
31 janvier Interview dans « Le Monde » de Cecilia MALMSTRÖM – Commissaire européenne au commerce- : « TRUMP fait ce qu’il avait promis de faire … on risque d’aboutir à une spirale de mesures protectionnistes… c’est une mauvaise stratégie… le TTIP avait pour but de contenir l’influence chinoise »

Des économistes allemands (« Le Monde ») redoutent une guerre commerciale avec les USA : l’Institut de Munich Ifo évalue les dommages pour l’industrie allemande à 1,6 million d’emplois si les relations commerciales germano-américaines en venaient à être réduites à zéro » (actuellement 3500 filiales d’entreprises allemandes sont implantées aux USA où elles emploient plus de 620.000 personnes).

Royaume-Uni : à la suite de son voyage aux Etats-Unis T.MAY a invité le Président américain à se rendre au Royaume-Uni : cette invitation suscite dans le pays de nombreuses protestations : une pétition contre cette visite a déjà recueilli 1,6 millions de signatures.

Parlement Européen : Marine LE PEN (FN) refuse de rembourser : 298.392 € au Parlement Européen représentant des indemnités indument touchées par des collaborateurs n’ayant effectué aucune tâche au sein du PE : comme d’habitude elle se présente en victime et crie au complot politique : la mesure prise par le PE vise également d’autres membres FN du PE mais pas seulement puisque la mesure de « recouvrement » concerne 96 autres cas.
Décidément trop de politiques prennent des libertés pas seulement avec la morale mais aussi avec le droit y compris ceux qui comme au FN se présentent comme « antisystème » alors qu’ils abusent de celui-ci.

Économie européenne (source : Eurostat) : le PIB de la zone euro a cru de 1,7% en 2016 (1,9% en 2015) ; le taux de chômage en décembre 2016 dans la zone euro est désormais de 9,6% (le taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans est en baisse bien qu’à un niveau toujours élevé : 20,9% en décembre 2016).
La dette publique de la zone euro est en moyenne à 90,1% du PIB : toujours avec de fortes disparités : 180% en Grèce – 134% en Italie ; 70% en Allemagne -21,5% au Luxembourg.

Allemagne : l’excédent de la balance courante (soldes des échanges de biens, services et paiements divers) s’élève à 278 milliards en 2016 soit 8,6% de son PIB bien au-delà des 6% recommandés par Bruxelles.
28 janvier Sommet des pays méditerranéens de l’UE : Grèce, Espagne, Italie, Portugal, Malte, Chypre et France.
27 janvier USA  : le nouveau président reçoit la 1ère Ministre britannique.
25 janvier Décès de Jacques MOREAU : syndicaliste et européen : Secrétaire National de la CFDT de 1974 à 1979 puis député européen (1979 – 1984) ensuite Secrétaire Général du Comité Economique et Social Européen et créateur de la fondation « Europe et Société ».
24 janvier Brexit : la Cour suprême du Royaume-Uni oblige la 1ère Ministre à consulter les députés et les lords avant de mettre en œuvre l’article 50 du Traité de Lisbonne.

Présentation par la Commission de son rapport sur la citoyenneté européenne
23 janvier Parlement Européen : les députés socialistes et radicaux décident de s’opposer au CETA (le vote en séance plénière est prévu le 15 février).

Le 1er Ministre suédois Stefan LÖVEN annonce que son pays accueillera un sommet social le 17/11 à Göteborg qui se concentrera sur les questions d’emploi et d croissance équitables
22 janvier Italie : interview de Bepp GRILLO (« Mouvement 5 étoiles ») dans le « JDD » : « POUTINE est celui qui dit les choses les plus sensées sur la politique étrangère » ; « Je veux revoir le Traité de DUBLIN qui impose une obligation d’accueillir –les réfugiés- dans le premier pays où la demande d’asile est faite » par ailleurs il promet (s’il arrive au pouvoir) un référendum sur l’euro.
17 janvier Parlement Européen : élection au 4ème tour de M. Antonio TAJANI (ancien Commissaire européen aux transports puis à l’industrie – ex porte- parole de Forza Italia de BERLUSCONI) du « parti populaire européen » (conservateur) comme président du PE en remplacement de M. SCHULTZ.

Brexit : discours de la 1ère Ministre britannique : discours ferme portant sur la volonté réaffirmée de sortir de l’UE mais l’ambiguïté demeure sur de nombreux points : marché unique, expatriés européens et expatriés britanniques…

Budget de l’UE : Mario MONTI présente ses recommandations sur les « ressources propres » de l’UE.
15 janvier Brexit : le Ministre des Finances du Royaume-Uni Philip HAMMOND menace l’UE de dumping fiscal afin que son pays regagne en compétitivité et construise une « Grande Bretagne mondiale »
13 janvier Chypre : conférence multilatérale avec comme objectif la réunification de l’île. Elle est coupée en deux depuis 1974 [année où l’armée turque a envahi la partie Nord après un coup d’Etat des ultra-nationalistes grecs].

Les négociations actuelles bien engagées se heurtent cependant à la position du Président Turc qui est opposé au retrait des soldats turcs.
11 janvier Allemagne : décès –à l’âge de 82 ans- du 7ème Président de la République fédérale d’Allemagne (1994-1999) Roman HERZOG
10 janvier Norvège : procès en appel d’Anders Behring BREIVIK –extrémiste de droite- qui le 22 juillet 2011 a tué 77 personnes dans un camp d’été de la jeunesse travailliste.

Entreprises : la Commission Européenne autorise –sous conditions- la recapitalisation d’AREVA sous la forme d’une injection de capitaux de 4,5 milliards.
9 janvier Taux de chômage (Novembre 2016) : 9,8% dans la zone euro – 8,3% dans l’UE à 28.

Brexit : publication d’une étude intéressante de la Fondation Schuman – IFOP menée dans cinq pays (France – Allemagne – Espagne – Italie – Pologne) sur les réactions des européens à la sortie du Royaume-Uni de l’UE.

Irlande du Nord : crise politique suite à la démission du Vice Premier Ministre Martin Mc GUINNESS (du parti nationaliste Sinn Fein) sur fond de divisions sur la question du Brexit.

Trentième anniversaire du programme ERASMUS qui a permis à 3,3 millions d’étudiants d’effectuer une mobilité dans le cadre de leurs études supérieures.
7 janvier Portugal : Mario SOARES (92 ans) figure historique du Portugal est décédé. Il a contribué à l’avènement de la démocratie en 1974 dans son pays. Il fut Président de la République de 1986 à 1996.
Trois jours de deuil national ont été décrétés à partir du lundi 9 janvier.
6 janvier Interview de Martin SCHULTZ – Président du Parlement Européen jusqu’au 17 janvier – dans « Le Monde » : il s’inquiète de la montée du populisme en Europe.
Plusieurs candidats se présentent à sa succession :
Antonio TAJANI (PPE) ; Gianni PITTELA (S-D) ; Eleneora FORENZA (GUE-NGL) : sont Italiens ; Guy VERHOFSTADT (ALDE) ; Helga STEVENS (ECR-VA) : Belges ; la britannique J. LAMBERT (« Les Verts ») et le Roumain : Laurentia REBEGA (ENF).
3 janvier Brexit : l’Ambassadeur du Royaume-Uni auprès de l’UE : M. Ivan ROGERS démissionne considérant que les positions du gouvernement britannique sont confuses dans les négociations sur le Brexit.
1er janvier Malte prend pour six mois la présidence tournante de l’Union Européenne