Actu de nos droits


Aide au retour à domicile après hospitalisation


L’aide au retour à domicile après hospitalisation (ARDH) soutien un retraité ayant subi une hospitalisation à améliorer ses conditions de vie lors de son retour à domicile. Elle doit lui permettre de recouvrer son autonomie.

L’ARDH repose sur des coopérations entre les établissements de santé participant à sa mise en œuvre et les caisses régionales. Elle s’inscrit dans le cadre du dispositif PAP (plans d’action personnalisés).

Bénéficient de l’ARDH les retraités :
- du régime général à titre principal, âgées de plus de 55 ans ;
- ne bénéficiant pas d’une prestation équivalente servie par un autre système de prise en charge ;
- devant relever, à l’issue de la période de prise en charge, des GIR 5 ou 6.

La prestation d’ARDH ne se substitue pas à l’APA d’urgence attribuée aux retraités relevant des GIR 1 à 4 après leur hospitalisation. Elle est accordée pour une durée maximale de trois mois.

La branche retraite (Cnav) affirme vouloir « renforcer les spécificités qui ont contribué jusqu’à présent au développement de l’ARDH : rapidité, souplesse et simplicité de mise en œuvre, rôle particulier du service social des caisses régionales, liens étroits avec les établissements de santé, niveau d’attribution des aides en adéquation avec les besoins ».

Source : Circulaire Cnav n°2008-31 du 18 juin 2008.