Actu revendicative


Journée d’action le 22 mai 2008


Une réunion intersyndicale des confédérations CFDT, CGT, FO, CFTC et CFE-CGC s'est tenue le 29 avril. La discussion a porté sur la nature des réponses gouvernementales et sur les perspectives d'actions communes. Elle a débouché sur un appel à une journée d'action le 22 mai « pour la défense de la retraite solidaire ».

Concernant les réponses gouvernementales exprimées lors des rencontres du 28 avril, les organisations ont exprimé leurs désaccords sur les mesures et leurs souhaits de voir modifier les orientations gouvernementales.

La CFDT a développé son analyse sur la nécessité de différer l’allongement de la durée de cotisation en tenant compte du taux réel d’emploi des seniors.

La CFDT a souligné les acquis importants obtenus :
- maintien des départs anticipés pour les carrières longues,
- transfert à terme des cotisations Unedic sur les caisses de retraite,
- majoration de la surcote.

La CFDT a rappelé ses désaccords et exigences concernant :
- le niveau des pensions,
- l’alimentation et l’avenir du fonds de réserve des retraites,
- la situation des polypensionnés,
- les salariés victimes de carrières accidentées.

Nous avons rappelé notre attachement à la reconnaissance de la pénibilité, absente du texte du gouvernement.

La délégation CFDT s’est fermement opposée à la volonté de certaines organisations de transformer la journée d’action du 15 mai initiée par les lycéens et enseignants en journée d’action sur les retraites.

Au-delà des divergences constatées sans surprise entre les confédérations, en particulier sur les approches de l’allongement de la durée de cotisation et l’appréciation de la réforme de 2003, il a été finalement décidé d’appeler à une journée nationale interprofessionnelle d’action et de manifestation le jeudi 22 mai 2008 avec un mot d’ordre commun unique : « Pour la défense de la retraite solidaire ! ».

Nous proposons le téléchargement d’un tract CFDT à diffuser.

Tract Retraites
Pour la défense de la retraite solidaire.

Communiqué des Confédérations CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO

Pour les confédérations syndicales, « le rendez-vous de 2008 sur les retraites », doit être l’occasion de consolider le système par répartition, seul à même d’assurer la solidarité indispensable entre générations et de répondre aux exigences de justice sociale.
Fondamentalement, l’avenir des retraites est lié à la situation de l’emploi et des politiques économiques. Les confédérations syndicales n’entendent cependant pas nier les différences d’approche existantes entre organisations sur les réponses à apporter.
Mais face au blocage gouvernemental sur les principales propositions des organisations syndicales (garantie et niveau des retraites, droit à la retraite à 60 ans, durée de cotisation, reconnaissance de la pénibilité, ressources financières assurant l’avenir à long terme du système de retraite, réduction des inégalités entre les femmes et les hommes….), les confédérations décident d’appeler à une journée nationale interprofessionnelle d’action et de manifestations le 22 mai 2008.

Elles appellent les salariés, les jeunes et les retraités à être nombreux le 22 mai dans l’action et les manifestations pour la défense de la retraite solidaire.

Paris, le 29 avril 2008