Notre activité


Les revenus des retraités largement inférieurs aux actifs en emploi


La situation financière d’un retraité est différente de celle d’un actif à bien des égards. Le revenu net d’un retraité représente 66 % de celui d’un actif en emploi.

La mesure du « niveau de vie » par l’Insee ne saurait, à elle seule, rendre compte de la situation financière des retraités, car elle ne prend pas en compte des éléments importants comme l’accès au logement, la possession ou non d’un patrimoine, l’endettement, les besoins de consommation, le coût de la santé et de la perte d’autonomie, le coût de la vie dans la zone géographique… Ainsi la situation financière d’un retraité est différente de celle d’un actif à bien des égards. Le revenu net d’un retraité représente 66 % de celui d’un actif en emploi.
Le sujet est complexe : il ne peut donc se résumer à la seule comparaison de moyennes statistiques. Des éléments relativisent, voire contredisent la thèse largement répandue que les retraités sont des nantis, voir qu’ils sont mieux lotis que les actifs.

Dossier réalisé par Ombretta Frache, Jean-Pierre Druelle et Nicole Chauveau

Sommaire du dossier
- Les revenus des retraités largement inférieurs aux actifs en emploi
- Alors, nantis les retraités ?
- Témoignages de solidarités intergénérationnelles
- Garantir à tous un niveau de vie décent
- La pauvreté chez les seniors vue par le Secours populaire
- Frédéric Sève (CFDT) : « Retraités et actifs doivent avoir une évolution solidaire de leur niveau de vie. »

Au-delà de 65 ans, le niveau de vie diminue

Parmi les générations les plus anciennes, les femmes sont plus souvent veuves et ont des droits à la retraite plus faibles en raison de carrières incomplètes.
Source : France, portrait social - Insee Références - Édition 2016.

Le taux de remplacement du salaire par la retraite diminue au fil des générations

Pour les retraités de droit direct de la génération 1946, le taux de remplacement médian du salaire net moyen de fin de carrière par la retraite s’élève à 74 % pour les hommes et 72,5 % pour les femmes. Il est respectivement de 75 % et de 74,7 % pour les personnes ayant effectué une carrière complète. La dispersion de ces taux est marquée. Ainsi, 10 % des retraités perçoivent une pension correspondant à moins de 53,4 % de leur salaire net moyen de fin de carrière.
Le taux de remplacement diminue, en général, avec le salaire. Pour les salaires inférieurs à 3 000 euros nets mensuels, les hommes ont des taux de remplacement médians plus élevés que les femmes. Pour les salaires plus élevés, leurs taux de remplacement sont très proches. Les anciens salariés du privé de la génération 1946 bénéficient de taux de remplacement légèrement plus élevés que les anciens salariés du public.
Au fil des générations (de 1936 à 1946), les taux de remplacement médians diminuent plus fortement dans le public (- 7,3 points) que dans le privé (- 3,4 points).
Source : Drees – Études et droits numéro 926

La pension nette moyenne


Lecture : en 2015, la pension nette moyenne de l’ensemble des retraités représentait 66,1 % du revenu d’activité net moyen de l’ensemble des personnes en emploi.
Source : Rapport annuel du COR – Juin 2017 – Évolution et perspectives des retraites en France.