Stats et études


Première place mondiale pour la consommation de médicaments


Le Haut comité pour l'avenir de l'assurance maladie l'a mis en évidence : nous sommes au premier rang mondial de la consommation de médicaments. Et sans amélioration nette sur les indicateurs de santé.

Les travaux du Haut comité pour l’avenir de l’assurance maladie mettent le doigt sur le niveau élevé de consommation des médicaments en France : l’assuré français est au premier rang mondial de la consommation de médicaments, devant les Etats-Unis. Il consomme deux fois plus de médicaments qu’un Danois ou un Hollandais. Il se voit prescrire entre deux et quatre fois plus d’analgésiques, d’antidépresseurs et de tranquillisants que la moyenne des usagers des pays voisins, trois fois plus d’antibiotiques qu’un Hollandais. En 2004 les achats de médicaments ont représenté 21% des dépenses totales de l’assurance maladie.

Cette forte consommation ne s’accompagne pas d’une amélioration nette des indicateurs de santé. Au contraire, l’usage trop important de médicaments qui interfèrent entre eux, génère, surtout chez les personnes âgées ou celles dont la santé est fragile, 130000 hospitalisations par an. C’est ce qu’on appelle les accidents iatrogènes.

Il n’est pas question d’entrer dans une culpabilisation des malades, mais bien de rechercher un meilleur usage des médicaments répondant à leurs besoins.