Action internationale


Sept revendications de la Ferpa pour les élections européennes


La Ferpa adresse aux partis démocratiques en lice aux élections du Parlement européen de juin 2009 sept revendications. Extraits.

1. Le droit à une vieillesse active

L’État doit garantir une société protectrice en offrant de réels services et en permettant à chacun de réaliser ses objectifs de sa vie. Tous les pensionnés doivent pouvoir conserver leur liberté de participer à la vie sociale et culturelle. Le bénévolat des retraités doit être reconnu comme une expression de solidarité entre générations.

2. Le droit à une pension

Tous les retraités ont droit à une pension qui leur garantit un pouvoir d’achat. Le coût croissant des pensions pour les budgets des États a conduit à réformer leurs systèmes de pensions : une perspective de pension moindre que celle des générations antérieures.

3. Le droit à un revenu minimal

Tous les retraités ont droit à un revenu supérieur au seuil de pauvreté. 13 millions de personnes âgées sur les 74 millions vivant dans l’UE sont menacées par la pauvreté. Le risque de pauvreté est nettement plus élevé pour les femmes âgées et en particulier pour les plus de 75 ans vivant seules.

4. Le droit à des services publics

Les organismes publics doivent disposer du personnel qualifié et des ressources pour fournir des services qui soient accessibles. Tout le monde doit avoir la garantie d’un approvisionnement adéquat en eau et en énergie, à des prix accessibles. La Ferpa soutient l’appel lancé par la Confédération européenne des syndicats (CES) pour que la justice sociale prenne le pas sur les principes du marché dans le domaine des services publics.

5. Le droit à la santé

Aucune personne âgée ne peut être traitée comme un « cas à traiter » que ce soit à domicile, en institution ou en milieu hospitalier. Un accès au traitement doit être garanti pour permettre au patient de conserver un bon état de conscience et un certain confort. Le développement de la médecine préventive et des examens médicaux doivent constituer des priorités en matière d’offre de santé.

6. Le droit d’accès des personnes dépendantes aux soins médicaux publics

Il faut que soient garantis les droits, devoirs et libertés de toute personne dépendante, ainsi que sa possibilité de demeurer dans l’environnement familial. Les soins et services doivent être prestés par du personnel qualifié, disponible et volontaire. La qualité des services doit être assurée par l’État, avec une implication des pouvoirs locaux et régionaux. Le travail des soignants doit être reconnu.

7. Le droit au logement

Tous les retraités et personnes âgées ont droit à un logement adéquat, sûr et accessible, à des prix raisonnables, et sans discrimination entre hommes et femmes, en particulier pour les immigrés qui vieillissent dans des pays de l’Union européenne.